Alexandre Braun

Alexandre BraunAlexandre Braun, revêtu de sa toge d'avocat.Fonction
Sénateur belge
Biographie
Naissance 7 juin 1847
Nivelles
Décès 30 mars 1935 (à 87 ans)
Bruxelles
Nationalité belge
Activités Avocat, homme politique, juriste
Enfants Thomas Braun
Antoine Braun
Autres informations
Parti politique Parti catholique
Distinctions
Archives conservées par Archives départementales des Yvelines (166J, Ms 1335, 1 pièce, 1907-1907)

Conrad Alexandre Braun, né à Nivelles (Belgique) le 7 juin 1847 et mort à Bruxelles le 30 mars 1935, est un juriste et homme politique belge.

Vie familiale

Fils de Thomas Braun Sr, directeur de l'école normale de Nivelles, Alexandre fait ses études primaires et secondaires au collège de Nivelles et ses études de droit à l'université de Liège. A dix-huit ans, il participe comme vice-président au cercle littéraire Ozanam, fondé à Liège par l'abbé Bodson.

Il épouse en 1875 Stéphanie Marcq (1857-1944). De ce mariage naissent douze enfants (quatre garçons, huit filles) dont :

Alexandre Braun est le frère du baron Émile Braun, bourgmestre de Gand entre 1895 et 1921.

Il passe souvent ses vacances en Ardenne et particulièrement à Ferage, Resteigne et Maissin.

Carrière d'avocat

Buste d'Alexandre Braun au Palais de justice de Bruxelles.

Carrière politique

Ses travaux parlementaires ont porté notamment sur :

Une de ses propositions de réforme du régime de la séparation de corps a été déposée en 1905 et a été adoptée en 1927 !

Il a été nommé Ministre d'État en 1925.

Autres

Théo van Rysselberghe, Les trois sœurs, trois filles du fils Thomas d'Alexandre Braun.

Reconnaissance publique

Écrits

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

Références

  1. « ark:/36937/s005b098ae2bd468 », sous le nom BRAUN Alexandre (consulté le 12 février 2022)
  2. Alexandre Braun, in memoriam, Larcier, Bruxelles, 1935.
  3. Edmond De Buyn dans Alexandre Braun (1847-1935) In Memoriam. page 46.
  4. Avec Victor Bonnevie, Sadi Kirschen, Alfred Dorff, Thomas Braun, Louis Braffort et Meganck.
  5. Pour défendre le droit de L'Université de Louvain contre celui de l'architecte Whitney Warren. Procès plaidé avec ses confrères Veldekens et Nyssens contre les autres ténors Edouard Huysmans, Jules Destrée et Wauvermans. Bis diruta bis restituta. Contribution à l’histoire de la bibliothèque de Louvain. Scrinium Lovaniense. Mélanges historiques Étienne Van Cauwelaert. Presses universitaires de Louvain. 1961. Page 26 et suivantes.
  6. Site internet du Sénat de Belgique. Article Le petit personnel du Sénat pendant la Grande Guerre. dans la rubrique 'Histoire et Patrimoine'. Consulté en ligne le 1 février 2024.
  7. voir Théo van Rysselberghe : monographie et catalogue raisonné par Ronald Feltkamp les mentions de portraits de Ida Braun (1901), de Marguerite van Mons (1899), de Françoise Braun (1900), d'Alexandre Braun (1907), d'Antoine Braun (1901), e.a., Lannoo, 2003.
  8. Van Schoute, R., « Historique », dans Lefrancq, J., Vilquin-Van Straeten, M., et Goyens de Heusch, S. (eds), Institut supérieur d’Histoire de l’Art et d’Archéologie de Bruxelles 1903-2003 – Centième anniversaire. Bruxelles, 2003, p. 9.
  9. Libre Académie de Belgique, Charte de Fondation. Editions Veuve Larcier, Bruxelles, 1913, 32 pp. page 17.