Fairy Tail

Fairy Tail Image illustrative de l'article Fairy Tail Logo des tomes de Fairy Tail. フェアリーテイル
(Fearī Teiru)
Type Shōnen
Genres Action, aventure, comédie, fantasy,
Thèmes Magie, combat contre le Mal, amitié, quête,famille
Manga
Auteur Hiro Mashima
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Magazine
Sortie initiale 2 août 2006 – 26 juillet 2017
Volumes 63

Anime japonais
Réalisateur Shinji Ishihira
Scénariste Masashi Sogo
Studio d’animation A-1 Pictures
Satelight (1 – 175)
Bridge (176 – 277)
CloverWorks (278 – 328)
Compositeur Yasuharu Takanashi
Licence (ja) TV Tokyo
(fr) Kana Home Video
Animation Digital Network (121 – 328)
Crunchyroll
Chaîne Drapeau du Japon TV Tokyo
1re diffusion 12 octobre 200929 septembre 2019
Épisodes 328

OAV japonais : Bienvenue à Fairy Hills !!
Réalisateur Shinji Ishihira
Scénariste Masashi Sogo
Studio d’animation A-1 Pictures
Satelight
Compositeur Yasuharu Takanashi
Licence (ja) TV Tokyo
Durée 24 minutes
Sortie

15 avril 2011

OAV japonais : L’Académie des fées : Le Délinquant et la Délinquante
Réalisateur Shinji Ishihira
Scénariste Masashi Sogo
Studio d’animation A-1 Pictures
Satelight
Compositeur Yasuharu Takanashi
Licence (ja) TV Tokyo
Durée 25 minutes
Sortie

17 juin 2011

OAV japonais : Memory Days
Réalisateur Shinji Ishihira
Scénariste Masashi Sogo
Hiro Mashima
Studio d’animation A-1 Pictures
Satelight
Compositeur Yasuharu Takanashi
Licence (ja) TV Tokyo
Durée 26 minutes
Sortie

17 février 2012

Roman : Fairy Tail : Les Couleurs du cœur
Auteur Miu Kawasaki
Illustrateur Hiro Mashima
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Pika Édition
Sortie 2 mai 2012

Film d'animation japonais : Fairy Tail, le film : La Prêtresse du Phœnix
Réalisateur Masaya Fujimori
Scénariste Masashi Sogo
Studio d’animation A-1 Pictures
Satelight
Compositeur Yasuharu Takanashi
Licence (ja) TV Tokyo
(fr) Kana Home Video
Durée 90 minutes
Sortie

18 août 2012

OAV japonais : Le Camp d’entraînement des fées
Réalisateur Shinji Ishihira
Producteur debrouya
Scénariste Masashi Sogo
Studio d’animation A-1 Pictures
Satelight
Compositeur Yasuharu Takanashi
Licence (ja) TV Tokyo
Durée 25 minutes
Sortie

16 novembre 2012

OAV japonais : Loisirs d’été à Ryûzetsu Land
Réalisateur Shinji Ishihira
Studio d’animation A-1 Pictures
Satelight
Licence (ja) TV Tokyo
Sortie

17 juin 2013

OAV japonais : Fairy Tail x Rave
Réalisateur Shinji Ishihira
Studio d’animation A-1 Pictures
Satelight
Licence (ja) TV Tokyo
Sortie

16 août 2013

Roman : Fairy Tail : La Créature Mystérieuse
Auteur Miu Kawasaki
Illustrateur Hiro Mashima
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Pika Édition
Sortie 1er août 2014

OAV japonais : Le châtiment des Fées
Studio d’animation A-1 Pictures
Bridge
Licence (ja) TV Tokyo
Sortie

17 mai 2016

OAV japonais : Natsu vs Mavis
Studio d’animation A-1 Pictures
Bridge
Licence (ja) TV Tokyo
Sortie

17 novembre 2016

OAV japonais : Fairy Christmas
Studio d’animation A-1 Pictures
Bridge
Licence (ja) TV Tokyo
Sortie

16 décembre 2016

Film d'animation japonais : Fairy Tail: Dragon Cry
Réalisateur Tatsuma Minamikawa
Scénariste Shoji Yonemura
Studio d’animation A-1 Pictures
Compositeur Yasuharu Takanashi
Licence (ja) TV Tokyo
(fr) Kana Home Video
Sortie

6 mai 2017

Autre

Articles détaillés  

Fairy Tail (フェアリーテイル, Fearī Teiru, jeu de mots anglophone sur "tale" - conte - et "tail" - queue-) est un shōnen manga écrit et dessiné par Hiro Mashima. Il est prépublié dans l’hebdomadaire Weekly Shōnen Magazine de l’éditeur Kōdansha entre le 2 août 2006 et le 26 juillet 2017 au Japon, et est compilé en un total de soixante-trois tomes. En France, en Suisse romande et en Belgique, le manga est publié en intégralité par Pika Édition entre le 10 septembre 2008 et le 27 juin 2018.

Face au succès, le manga a été adapté en anime avec une série télévisée d’animation de 328 épisodes diffusés d'octobre 2009 à septembre 2019, neuf OAV et deux films d’animation sortis par les studios A-1 Pictures, Satelight et Bridge au Japon. En France, l’anime est diffusé depuis le 3 juin 2011 sur Game One et depuis le 28 janvier 2012 sur Direct Star puis D17. Au Québec, l’anime est disponible en VOD sur la plate-forme Illico télé numérique de Vidéotron depuis 2012, sur Netflix depuis 2019 et sur Prime Video depuis 2020.

Histoire

Prologue

Dans le royaume de Fiore, il existe parmi le commun des mortels des hommes et des femmes qui manipulent la magie : ils sont appelés mages. Pour mieux les contrôler, des guildes — endroits où les mages se réunissent et font des travaux afin de gagner des joyaux (monnaie de Fiore) — ont été créées et mises sous la responsabilité du conseil de la magie (par l’intermédiaire des maîtres de guildes).

Outre la nécessité de contrôler des mages, ce réseau a d’autres utilités. En effet, il permet de fournir un large choix de mages au client, et de nombreuses missions aux mages par le biais de petites annonces.

Parmi les nombreuses guildes, une d’entre elles fait particulièrement parler d’elle, que ce soit par les actes réalisés par ses membres, mais aussi et surtout pour les dégâts matériels provoqués par ces derniers à chaque mission qu’ils effectuent. Il s’agit de Fairy Tail.

Synopsis

L’histoire se focalise principalement sur les missions effectuées par l’une des équipes de la guilde Fairy Tail, composée de Natsu Dragnir (chasseur de dragon de feu), Lucy Heartfilia (constellationniste) et Happy (un Exceed, chat bleu pouvant se faire apparaître des ailes, voler et parler), qui seront très vite rejoints par Erza Scarlett (mage chevalier) et Grey Fullbuster (mage de glace), deux autres membres de la fameuse guilde. Ils sont rejoints au cours de l'aventure par Carla (une chatte blanche Exceed, comme Happy), Wendy (chasseuse de dragon céleste), et par bien d'autres.

Développement

Les principaux faits marquants de l’histoire sont l’apparition du dragon noir de l’apocalypse Acnologia et la biostasie des membres de Fairy Tail sur l’île Tenrô.

Depuis la disparition de tous les dragons le 7 juillet 777, c’est la première fois qu’un dragon refait son apparition au vu de tous (excepté lors de l’arc Daphné exclusif à l’anime).

Quant à la biostasie des membres de Fairy Tail, elle a été causée par l’attaque de l’île Tenrô par le dragon Acnologia. Son attaque est assez puissante pour détruire l’intégralité de l’île ainsi que tous les membres de Fairy Tail présents sur place. Pour protéger l’île et les membres de l’attaque, Mavis Vermillion, premier maître de Fairy Tail, a lancé un des trois sorts légendaires de la guilde, Fairy Sphere, pour créer un bouclier protecteur autour de l’île. Malgré la disparition de l’île, l’utilisation de ce sort a plongé l’île et ses occupants dans un sommeil prolongé de sept ans sans subir la vieillesse, tandis que les autres membres de la guilde et le reste de la population ont continué de vivre normalement.

Personnages

Article détaillé : Personnages de Fairy Tail. Adolescent, c'est un orphelin à la recherche de son père adoptif, un dragon alors disparu, nommé Ignir, qui a appris à Natsu la magie du chasseur de dragon du feu. Magie qui lui permet de lutter contre le mal en compagnie de ses amis et de certains de ses anciens ennemis devenus ses alliés tel que Sting Youclif ou Gerald Fernandez. Insouciant et ardent de caractère, il se révèle être plein de fougue et être constamment prêt à se bagarrer avec quelqu'un. De plus, c'est un courageux jeune homme qui se bat pour la justice et est doté d'une certaine intelligence qu'il ne déploie que lors de ses combats. Au bord de l'agonie, il trouve la force de toujours se relever grâce à sa volonté de protéger ses amis. Toutes ses caractéristiques intrinsèques représentent bien le genre nekketsu du manga. Il est régulièrement en rivalité avec Grey Fullbuster et en querelle avec Gajil Redfox. En réalité, Natsu a été tué, il y a 400 ans et ressuscité sous le nom d'E.N.D (Etherious Natsu Dragnir). Il a été ressuscité par Zeleph pour pouvoir le détruire. L’emblème de Fairy Tail se situe sur son épaule droite et est de couleur rouge. On le reconnaît à la couleur rose de ses cheveux et l'écharpe d'écailles de dragon dont il ne se sépare jamais ,et qui lui aurait été offerte par Ignir mais en vérité, c'est l'ancêtre de Lucy, Anna Heartfilia qui a tricoté l'écharpe pour Natsu. Son meilleur ami est Happy. Il est aussi le petit frère du grand mage noir Zeleph Dragnir. Originaire d'une famille particulièrement aisée, elle n'en a pourtant jamais tiré profit quand elle faisait partie de la guilde, si ce n'est des ennuis. Sa mère est morte alors que Lucy était très jeune. Elle a alors hérité des clés du zodiaque Aquarius et Cancer. Enfant, elle n'avait pas d'amis et a vécue avec l'absence de ses parents. Elle en a beaucoup souffert et a décidé de s'enfuir pour réaliser son rêve de devenir mage de Fairy Tail. Elle relate souvent les aventures qu'elle a vécues au côté de Natsu, Happy, Erza et Grey dans des lettres adressées à sa mère défunte, une fois revenue de mission. L'emblème de Fairy Tail se situe sur sa main droite et est de couleur rose. Lucy écrit aussi un roman, "Les aventures d'Iris", pendant son temps libre qu'elle ne laisse personne lire. Mais il sera imprimé dans le dernier tome de Fairy Fail (tome 63). Crainte à Fairy Tail par beaucoup de membres pour sa sévérité, elle est surnommée « Titania » à cause de sa force et son mental titanesque, et est aussi considérée comme "la Reine des fées", possible référence à la reine des fées Titania dans "Songe d'une nuit d'été" (de Shakespeare). Elle aime particulièrement les gâteaux à la fraise, et peut devenir incontrôlable si quelqu'un l'empêche d'en manger. L'emblème de Fairy Tail se situe sur son bras gauche et est de couleur bleu. Orphelin, c'est le premier d'entre ses compagnons à avoir rejoint la guilde, un jour avant Natsu. Lorsque Erza fut intégrée, il eut d'abord du mal à l'accepter, la défiant sans cesse, jusqu'au jour où il la voit pleurer seule sur les berges d'une rivière et commence à se comporter différemment avec elle. Comme tout mage de Fairy Tail, il est prêt à mourir sans hésiter pour sauver la vie de ses camarades. À Fairy Tail, il est toujours en compétition avec Natsu. En plus de se quereller avec lui sans se retenir, il le défiait en duel et finissait toujours par égaliser avec lui dans leur combat, à part une fois où Grey se releva et gagna contre lui (dans l'OAV 3). Erza ne s'empêchait quand même pas de les arrêter puisque Natsu et lui ont une vraie peur bleue de l'autorité d'Erza. Bien qu'il se chamaille régulièrement avec le mage de feu, il s'est attaché à ce dernier, sans s'en rendre compte et il lui arrive de s'inquiéter pour lui. Hormis son caractère dégourdi et son enthousiasme parfois remarquable, Grey a une très mauvaise habitude de se déshabiller partout où il passe. Ce trait lui vaut d'être constamment traité d'exhibitionniste par ses proches. Il tient cette habitude de l'entraînement qu'il avait reçu tout jeune, afin de ne pas craindre le froid. Plus tard, Grey reçut de son père, une ancienne magie qui fera de lui un chasseur de démon de glace (ou un Devil Slayer).

L’univers de Fairy Tail

Le monde d’Earthland

Earthland (アースランド, Āsurando, litt. Earthland) est le monde dans lequel se passe principalement l’histoire. Ce monde est composé de plusieurs pays et possède une quantité illimitée de magie. Les États faisant partie d’Earthland sont Arbaless, Bellum, Bosco, Caelum, Desierto, Enca, Fiore, Iceberg, Joya, Midi, Minstrel, Pergrande, Stella, Seven et Sin.

Bosco (ボスコ, Bosuko, litt. Bosco) est un pays mentionné au début de l’histoire. Certains pirates avaient pour objectif d’emmener de force Lucy et d’autres femmes vers ce pays pour y être livrées en tant qu'esclaves. Environ la moitié du pays est limitrophe avec Fiore, Seven, Iceberg et Stella, l’autre moitié étant bordée par la mer.

Fiore (フィオーレ, Fiōre, litt. Fiore), en forme longue le royaume de Fiore, est le pays dans lequel se passe Fairy Tail. Plusieurs noms issus de Fiore ont un rapport avec la flore. « Fiore » signifie « Fleur » en italien. C’est pourquoi le royaume porte également le nom de « royaume des fleurs ». Environ 17 millions d’habitants vivent à Fiore. Crocus en est la capitale. L’industrie laitière et horticole sont les principales activités du royaume. Fiore a proclamé son indépendance en l’an x622. Seven et Bosco sont les deux royaumes limitrophes, la plus grande partie de Fiore étant bordée par la mer.

Stella est un pays peu exposé car c'est une île bordée de falaise rocheuse où se déroule le film Fairy Tail, le film : Dragon Cry . Elle est connue pour le stellarium, sa ressource principale et son magnifique ciel étoilé. D'où voici le nom car Stella signifie étoile en Italien.

Lieux de Fiore
Lieu Description
Akalifa (アカリファ, Akarifa, litt. Acalypha) Acalypha
Akane Beach (あかねリゾート, Akane Rizōto, litt. Akane Resort) « Akane » signifie Rubia en japonais
Clover (クローバー, Kurōbā, litt. Clover) « Clover » signifie « Trèfle » en anglais
Crocus (クロッカス, Kurokkasu, litt. Crocus) Crocus
Freesia (フリージア, Furījia, litt. Freesia) Freesia
Île de Galuna (ガルナ島, Garuna-tō, litt. Île de Galuna)
Harujion (ハルジオン, Harujion, litt. Hargeon) « Hargeon » signifie Erigeron philadelphicus (en) en japonais
Hôsenka (ホウセンカ, Housenka, litt. Hosenka) « Hosenka » signifie Impatien balsamina en japonais
Kunugi (クヌギ, Kunigi, litt. Kunugi) « Kunugi » signifie Quercu acutissima en japonais
Magnoria (マグノリア, Magunoria, litt. Magnolia) Magnolia
Onibus (オニバス, Onibasu, litt. Onibas) « Onibas » signifie Euryale ferox en japonais
Ork (オーク, Ōku, litt. Oak) « Oak » signifie « Chêne » en anglais
Oshibana (オシバナ, Oshibana, litt. Oshibana) « Oshibana » représente l’art des fleurs pressées (en) appelé l’art oshibana
Shirotsume (シロツメ, Shirotsume, litt. Shirotsume) « Shirotsume » signifie « Trèfle blanc » en japonais
Mont Yakobe (ハコベ山, Hakobe-san, litt. Mont Hakobe) « Hakobe » signifie « Stellaire » en japonais

Le monde d'Edolas

Edolas (エドラス, Edorasu, litt. Edolas) est un monde parallèle à magie limitée, c’est-à-dire que, contrairement à Earthland, aucune créature ne dispose de magie en elle (excepté les Exceeds), et pour pallier ce fait les individus l’utilisent à l’aide d’objets appelés artefacts. Cependant, le commerce de la magie a été interdit par le roi qui veut avoir un contrôle total sur celle-ci ; le simple fait d’être vu avec un objet utilisant la magie est puni. Aussi, toutes les guildes ont fermé et la seule qui reste est Fairy Tail, qui est considérée comme une guilde noire traquée par les serviteurs du roi. Ainsi, on ne retrouve la magie sur Edolas que dans la Cité Royale, sur les marchés noirs et au royaume d’Extalia (là où vivent les Exceeds). À la suite du passage de Natsu et de ses amis sur Edolas, toute la magie de ce monde a été envoyée sur Earthland, au même titre que les êtres pouvant l'utiliser naturellement ; c'est ainsi que tous les Exceeds se sont retrouvés sur Earthland au même titre que Lisanna qui, aspirée dans ce monde deux ans plus tôt, a pu retrouver son environnement d'origine. Le roi a ensuite été banni et son fils Mistgun, a pris la relève. C’est le monde dont sont originaires Happy, Carla, Panther Lily et Polyussica. Plusieurs personnages, dont les membres de Fairy Tail, ont un « double » vivant à Edolas, même si le double peut avoir de grandes différences avec sa version d’Earthland, ainsi le double de Ichiya, qui s'appelle Nichiya, est un Exceed et pas un humain, alors que le double de Wendy Marvel est plus vieux que sa version d’Earthland.

Edolas est composé de plusieurs villes : la Cité Royale, Extalia (エクスタリア, Ekusutaria, litt. Extalia), Louen, Syka et Troya.

La magie

La magie fait partie intégrante de l’univers de Fairy Tail elle désigne tout pouvoir surnaturel issu d'une énergie appelée l'ethernano. Il existe de nombreux types de magie différents et les mages peuvent se spécialiser dans certaines de ces magies.

Les chasseurs de dragons sont des enfants ayant été élevés par un dragon associé à un élément qui leur a appris une magie qui, selon les légendes, est la seule permettant de vaincre un dragon. Il existe également une deuxième génération de chasseurs de dragons, qui ont obtenu leurs pouvoirs de manière artificielle grâce à une lacrima implanté dans leur corps. Un mage assez puissant comme God Serena peut avoir plusieurs lacrimas dans son corps. La troisième génération de chasseurs de dragon est une génération hybride entre les deux autres, composée de mages ayant été élevés par un dragon et possédant également une lacrima dans leur corps. La quatrième est faite de mages créés artificiellement et possédant une lacrimas anti-dragons et n apparaît que dans Fairy Tail: Dragon Cry. Le spin-off Fairy Tail 100 Years Quest sorti un an après la fin du manga présente une nouvelle génération de chasseurs de dragons : la cinquième génération, uniquement au sein de la guilde Diabolos sur le continent de Giltena obtient ses pouvoirs en mangeant le dragon, d'où leur nom de chasseurs de dragons. Les chasseurs de dragons d'un certain niveau, toutes générations confondues, souffrent de la même faiblesse : ils ont le mal des transports et se sentent malades dès qu'ils montent à bord d’un quelconque véhicule. La principale caractéristique des chasseurs de dragon est leur alimentation : un chasseur de dragon peut manger l'élément auquel il est affilié, comme du feu par exemple, mais il ne peut consommer la magie qu'il produit car, contrairement à un élément naturel, cela ne lui ferait rien. Un chasseur de dragon peut manger un autre élément auquel il est affilié pour le combiner à son propre élément mais il en subira des effets secondaires.

La magie d’invocation permet d'invoquer, depuis une dimension parallèle, des objets, des personnes (notamment les douze esprits du Zodiaque) ou même des animaux. La magie stellaire est une magie d'invocation qui permet d'invoquer, depuis leur monde, les esprits représentants les constellations, les douze esprits du Zodiaque étant considéré comme les plus puissants, les esprits sont invoqués à l'aide de clefs d'argent pour les simples constellations, et d'or pour les douze signes du Zodiaque.

La magie de création permet de modeler un élément selon ses désirs.

Les magies perdues ont été interdites ou oubliées au cours du temps, mais certains mages les pratiquent encore, principalement dans les guildes noires.

La magie d’écriture s'appuie sur l'utilisation de caractères écrits. Leurs relations sont complexes et leurs utilisations variées. Les caractères utilisés peuvent être des mots, de simples caractères ou des runes anciennes.

Analyse de l’œuvre

Inspiration et création de l’œuvre

Cathédrale Notre-Dame de Paris

Pour sa création, Hiro Mashima voulait que son œuvre raconte l’histoire d’un conte de fée. Il a choisi le titre de « Fairy Tail », qui signifie « Queue de fée », pour le jeu de mots avec « Fairy Tale », qui signifie « Conte de fée » en anglais,.

Hiro Mashima ayant visité la France, il dit s’inspirer de Paris pour créer ses œuvres. C’est à la suite de son deuxième voyage en France que Hiro Mashima a utilisé comme modèle la cathédrale Notre-Dame de Paris pour dessiner la cathédrale Kaldia de Magnolia. Lors d’une interview à la 11e édition de Japan Expo en 2010, il cite : « J’aime beaucoup les rues de Paris, et j’aimerais beaucoup qu’on retrouve l’ambiance des rues de cette ville dans mes œuvres. ».

Thèmes abordés

On trouve dans Fairy Tail le thème de la fantasy, thème de prédilection de Hiro Mashima, où la magie a une place importante dans l’univers du manga. L’apparition de créatures légendaires comme les dragons, semblables à ceux issus de la mythologie, ont également leur place dans le manga. Mais en plus du dragon classique, on trouve d’autres dragons pouvant manipuler d’autres éléments que celui du feu.

Évolution de l’œuvre

Depuis que le manga a été adapté en animé, la cadence de sortie de la série télévisée est d'un épisode par semaine mais l’histoire dans l’anime rattrape petit à petit l’histoire dans le manga. L’auteur n’a ainsi pas assez de temps pour sortir des chapitres en gardant une distance stable avec les épisodes. Pour pallier ce problème, des épisodes filler ont été ajoutés laissant ainsi le temps à l’auteur de prendre une bonne longueur d’avance sur la sortie de ses chapitres par rapport à la sortie des épisodes. Ainsi, l’arc La Clé du ciel étoilé de l'anime a été ajouté entre les arcs Retrouvailles sept ans plus tard et Grands Jeux magiques du manga.

L’anime a connu une pause au niveau de l’épisode 175 en mars 2013, pour que le manga puisse prendre de l'avance, et a repris en avril 2014 avec quelques changements au niveau de la production. Il a également été mis en pause en mars 2016 pour reprendre en 2018 avec l'adaptation de la fin du manga.

Manga

Le manga Fairy Tail est écrit et dessiné par Hiro Mashima. Il est prépublié du 2 août 2006 au 26 juillet 2017 dans le magazine Weekly Shōnen Magazine. La série est compilée en un total de 63 tomes. La version française est publiée par Pika Édition à partir de septembre 2008.

Une histoire de type one shot crossover a été publiée dans le Magazine Spécial de mai 2011 par Kōdansha mêlant le manga Fairy Tail et Rave, tous deux ayant été écrits et dessinés par Hiro Mashima. L’histoire se focalise sur les deux personnages principaux des deux mangas, Natsu pour Fairy Tail et Haru pour Rave, qui se sont perdus. Les deux héroïnes, Lucy pour Fairy Tail et Élie pour Rave, partent alors à leur recherche.

Dans le magazine spécial du Weekly Shōnen Magazine sorti le 19 octobre 2013, un crossover avec Seven Deadly Sins a été publié, au format yonkoma dessiné par l'auteur de l'autre série. Un second crossover avec Seven Deadly Sins a été publié le 25 décembre 2013.

Fiche technique du manga

Logo du manga dans le Weekly Shōnen Magazine et de l'anime.

Découpage des chapitres

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2017). Pour l'améliorer, ajoutez des références de qualité et vérifiables (comment faire ?) ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Voici l’organisation chronologique par arcs narratifs :

  1. Arc Macao (chapitres 1 à 3)
  2. Arc Day Break (chapitres 4 à 9)
  3. Arc Eisen Wald (chapitres 10 à 21)
  4. Arc Île de Galuna (chapitres 22 à 46)
  5. Arc Phantom Lord (chapitres 47 à 68)
  6. Arc Loki (chapitres 69 à 74)
  7. Arc Tour du paradis (chapitres 75 à 105)
  8. Arc Battle of Fairy Tail (chapitres 106 à 129)
  9. Arc Oracion Seis (chapitres 130 à 165)
  10. Arc Edolas (chapitres 166 à 200)
  11. Arc Île Tenrô (chapitres 201 à 253)
  12. Arc Sept ans plus tard (chapitres 254 à 257)
  13. Arc Grands Jeux Magiques (chapitres 258 à 322)
  14. Arc Eclipse (chapitres 323 à 340)
  15. Arc Village du Soleil (chapitres 341 à 355)
  16. Arc Tartaros (chapitres 356 à 417)
  17. Arc Avatar (chapitres 418 à 435)
  18. Arc Arbaless (chapitres 436 à 545)

Liste des chapitres

Articles détaillés : Liste des tomes 1 à 30 et Liste des tomes 31 à 63.

Anime

Logo de Fairy Tail (2014 – 2016).

Le manga a été adapté en anime par les studios d’animation A-1 Pictures et Satelight. La série télévisée est diffusée du 12 octobre 2009 jusqu’au 30 mars 2013 sur TV Tokyo au Japon, pour un total de 175 épisodes. Après que l'intrigue a rattrapé la publication du manga, l'anime s'arrête pendant une période d'une année durant laquelle 51 épisodes sont rediffusés sous le titre de Fairy Tail Best, en excluant tous les épisodes hors-série. L’auteur Hiro Mashima a cependant annoncé qu’il ne s’agissait pas d’un arrêt définitif,.

En juillet 2013, il déclare que la suite est en préparation,. Celle-ci est diffusée à partir d'avril 2014. Le studio Bridge remplace Satelight aux côtés de A-1 Pictures, et Shinji Takeuchi remplace Aoi Yamamoto en tant que character-designer,. L'adaptation est de nouveau arrêtée en mars 2016.

En juillet 2017, Hiro Mashima annonce que la dernière saison de l'anime sera diffusée en 2018. Celle-ci est diffusée à partir d'octobre 2018.

Neuf OAV sont sortis entre avril 2011 et décembre 2016. Un film d’animation nommé Fairy Tail, le film : La prêtresse du Phœnix est sorti en août 2012, et un second nommé Fairy Tail, le film : Dragon Cry en mai 2017.

En France, l'anime est diffusé depuis le 3 juin 2011 sur Game One et depuis le 28 janvier 2012 sur Direct Star puis D17. À partir de juillet 2012, les épisodes sont diffusés sur Genzai, la plate-forme de simulcast de Kana Home Video. La suite est diffusée en simulcast sur Anime Digital Network et à la télévision sur J-One,. Les neuf saisons et les deux films sont aussi disponibles sur la plateforme Prime Vidéo

Série télévisée

Fiche technique de l'anime 3 juin 2011 sur Game One (terminée) ; 4 octobre 2013 sur J-One (rediffusion) ; 12 janvier 2013 sur D17. Liste des épisodes Article détaillé : Liste des épisodes de Fairy Tail. Découpage des épisodes Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2017). Pour l'améliorer, ajoutez des références de qualité et vérifiables (comment faire ?) ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Voici l’organisation chronologique des épisodes par saisons et arcs :

  1. Arc Macao (épisodes 1 et 2)
  2. Arc Day Break (épisodes 3 et 4)
  3. Arc Eisen Wald (épisodes 5 à 9)
  4. Arc Île de Galuna (épisodes 10 à 18)
  5. Arc Phantom Lord (épisodes 19 à 29)
  6. Arc Loki (épisodes 30 à 32)
  7. Arc Tour du Paradis (épisodes 33 à 41)
  8. Arc Bataille de Fairy Tail (épisodes 42 à 48)
  1. Arc Oracion Seis (épisodes 49 à 68)
  2. Arc Daphné (épisodes 69 à 72)
  1. Arc Edolas (épisodes 73 à 95)
  2. Arc Île Tenrô (épisodes 96 à 122)
  3. Arc Sept ans plus tard (épisodes 123 et 124)
  1. Arc La clé du ciel étoilé (épisodes 125 à 150)
  1. Arc Grands Jeux Intermagiques (épisodes 151 à 175)
  1. Arc Éclipse (épisodes 176 à 201)
  2. Arc Éclipse des esprits stellaires (épisodes 202 à 218)
  1. Arc La Créature Mystérieuse (épisodes 219 à 226)
  2. Arc Village du Soleil (épisodes 227 à 233)
  3. Arc Tartaros (épisodes 234 à 265)
  1. Arc Fairy Tail Zérø (épisodes 266 à 275)
  2. Arc Un an plus tard (épisodes 276 et 277)
  1. Arc Avatar (épisodes 278 à 284)
  2. Arc Arbaless (épisodes 285 à 328)
Musiques Génériques de la série télévisée
Générique Épisodes Début Fin
Titre Artiste Titre Artiste
1 1 – 11 Snow Fairy Funkist Kanpeki guu no ne Watarirōka Hashiritai
2 12 – 24 S.O.W. Sense of Wonder Idoling!!! Tsuioku Merry-Go-Round Onelifecrew
3 25 – 35 ft. Funkist Gomen ne watashi Shiho Nanba
4 36 – 48 R.P.G ~Rockin' Playing Game SuG Kimi ga iru kara Mikuni Shimokawa
5 49 – 60 Egao no mahou Magic Party Holy Shine Daisy x Daisy
6 61 – 72 Fiesta +Plus Be as One w-inds.
7 73 – 85 Evidence Daisy x Daisy Lonely Person ShaNa
8 86 – 98 The Rock City Boy Jamil Don't think. Feel !!! Idoling!!!
9 99 – 111 Towa no kizuna Daisy x Daisy feat. Another Infinity Kono te nobashite Hi-Fi CAMP
10 112 – 124 I Wish Milky Bunny Boys be Ambitious !! Hi-Fi CAMP
11 125 – 137 Hajimari no sora +Plus Glitter Another Infinity feat. Mayumi Morinaga (en)
12 138 – 150 Tenohira Hero Yell ~Kagayaku tame no mono~ Sata Andagi
13 151 – 166 Breakthrough Going Under Ground Kimi ga kureta mono Shizuka Kudō
14 167 – 175 Fairy Tail ~Yakusoku no hi~ Chihiro Yonekura We’re the Stars Aimi Terakawa
15 176 – 188 Masayume Chasing BoA Kimi to kare to boku to kanojo to Breathe
16 189 – 203 Strike Back Back-On Kokoro no kagi May J.
17 204 – 214 Mysterious Magic Do As Infinity Kimi no mirai Root Five
18 215 – 226 Break Out V6 Don't let me down Mariya Nishiuchi
19 227 – 239 Yumeiro Graffiti Tackey & Tsubasa Never ever Tokyo Girls' Style
20 240 – 252 Never-End Tale Tatsuyuki Kobayashi et Konomi Suzuki Forever Here Yoko Ishida
21 253 – 265 Believe in Myself Edge of Life Azayaka na Tabiji Megumi Mori
22 266 – 277 Ashita o Narase Kavka Shishido Landscape SOLIDEMO
23 278 – 290 Power of the Dream LOL Endless Harmony Beverly
24 291 - 303 Down by Law The Rampage from Exile Tribe Pierce Empire
25 304 - 316 NO-LIMIT Ōsaka ☆ Shunkashūtō Boku to Kimi no Lullaby Miyuna
26 316 - 328 MORE THAN LiKE BiSH Exceed Miyuu
Différences avec le manga Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2022). Pour l'améliorer, ajoutez des références de qualité et vérifiables (comment faire ?) ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L’anime est globalement fidèle à la trame originale du manga, malgré quelques différences mineures.

Au niveau du scénario, les principales divergences sont le contenu filler, dit aussi « hors-série », qui propose des scènes voir des épisodes entiers basé sur une intrigue originale extérieur au fil narratif principal (étant principalement produit par motif d'éviter de rattraper l'intrigue du manga alors en cours de publication). En plus d'épisodes hors-série totalement indépendants (souvent scénarisés dans un cadre comique), plusieurs arcs narratifs entièrement filler ont également vus le jour au cours de la série télévisée, notamment l'arc Daphné (épisodes 69 à 72), l'arc La Clé du ciel étoilé (épisodes 128 à 151) ou encore l'arc Éclipse des esprits stellaires (épisodes 204 à 218). Bien que ces arcs ne soient pas considérés comme canon, Hiro Mashima a tout de même été impliqué dans la conception des design des personnages originaux et à quelques éléments scénaristiques mineures.

Sur l'aspect visuel, un cercle d’invocation apparaît dans la première série télévisée (épisodes 1 à 175) lorsqu’un personnage utilise sa magie, élément absent du manga. Le design des personnages est également assez éloigné de celui du manga, rajeunissant légèrement les personnages avec des traits plus arrondis. Une édulcoration de l'œuvre originale est aussi constatée, notamment via la censure permanente de toute présence de sang ou d'éléments jugés trop violents, ainsi que certaines scènes de fan-service au caractère sexuel trop prononcé. Ces effets de censure sont cependant absents des OAV et des films d'animation.

À partir de la seconde série télévisée (épisode 176), conséquence d'une équipe de production majoritairement différente, l'animation diverge de la première série de par ses contrastes de couleur et de luminosité, sa photographie, ainsi que la numérisation des arrières-plans. Le design des personnages est également totalement re-conçu pour donner un résultat plus fidèle au manga, de la même manière que dans les films d'animation. Les cercles d'invocation disparaissent également, et bien que les scènes jugées « violentes » ou au fan-service trop prononcé restent globalement censurées, il arrive désormais que du sang puisse apparaître dans certaines scènes, rendu parfois noir à la télévision puis rouge dans les versions DVD / Blu-ray, tout comme des sous-vêtements féminins apparaissant de manière plus flagrante dans les versions DVD / Blu-ray qu'à la télévision. La photographie devient également plus terne pour donner un ton plus dramatique durant la seconde partie de l'anime (épisode 227 à 277) avant de reprendre sa luminosité initiale dans la troisième série (à partir de l'épisode 278). Bien que Yasuharu Takanashi compose toujours la bande-son, l'anime contient exclusivement des nouveaux thèmes musicaux. Le thème principal de la première série sera néanmoins réutilisé à partir de la dernière saison.

DVD

Kana Home Video est le studio français qui produit et édite les coffrets deux DVD en version originale et française non censurée.

Coffret DVD Édition japonaise Édition française
Date de sortie Épisodes Date de sortie Épisodes
1 29 janvier 2010 4 4 mai 2011 10 (1 à 10)
2 26 février 2010 4 6 juillet 2011 9 (11 à 19)
3 17 mars 2010 4 7 septembre 2011 10 (20 à 29)
4 30 avril 2010 4 19 octobre 2011 9 (30 à 38)
5 28 mai 2010 4 23 novembre 2011 10 (39 à 48)
6 25 juin 2010 4 1er février 2012 10 (49 à 58)
7 30 juillet 2010 4 2 mai 2012 9 (59 à 67)
8 27 août 2010 4 22 août 2012 10 (68 à 77)
9 6 octobre 2010 4 3 octobre 2012 9 (78 à 86)
10 3 novembre 2010 4 5 décembre 2012 10 (87 à 96)
11 1er décembre 2010 4 6 février 2013 9 (97 à 105)
12 24 décembre 2010 4 24 avril 2013 10 (106 à 115)
13 2 février 2011 4 26 juin 2013 9 (116 à 124)
14 2 mars 2011 4 25 septembre 2013 10 (125 à 134)
15 27 avril 2011 4 6 novembre 2013 9 (135 à 143)
16 3 mai 2011 4 29 janvier 2014 10 (144 à 153)
17 1er juin 2011 4 23 avril 2014 10 (154 à 163)
18 6 juillet 2011 4 2 juillet 2014 12 (164 à 175)
19 3 août 2011 4 22 avril 2015 4 (176 à 179)
20 7 septembre 2011 4 20 mai 2015 4 (180 à 183)
21 5 octobre 2011 4 17 juin 2015 4 (184 à 187)
22 2 novembre 2011 4 15 juillet 2015 4 (188 à 191)
23 7 décembre 2011 4 26 août 2015 4 (192 à 195)
24 6 janvier 2012 4 30 septembre 2015 4 (196 à 199)
25 1er février 2012 4 4 novembre 2015 4 (200 à 203)
26 7 mars 2012 4 16 décembre 2015 4 (204 à 207)
27 4 avril 2012 4 20 janvier 2016 4 (208 à 211)
28 2 mai 2012 4 2 mars 2016 4 (212 à 215)
29 6 juin 2012 4 8 avril 2016 4 (216 à 219)
30 4 juillet 2012 4 27 mai 2016 4 (220 à 223)
31 1er août 2012 4 6 juillet 2016 3 (224 à 226)
32 5 septembre 2012 4 5 octobre 2016 3 (227 à 230)
33 3 octobre 2012 4 9 novembre 2016 4 (231 à 234)
34 7 novembre 2012 4 18 janvier 2017 4 (235 à 238)
35 5 décembre 2012 4 22 février 2017 4 (239 à 242)
36 9 janvier 2013 4 12 avril 2017 4 (243 à 246)
37 6 février 2013 4 24 mai 2017 7 (247 à 250)
38 6 mars 2013 4 28 juin 2017 4 (251 à 254)
39 3 avril 2013 4 7 juillet 2017 4 (255 à 258)
40 1er mai 2013 4 30 août 2017 4 (259 à 262)
41 5 juin 2013 4 27 septembre 2017 4 (263 à 266)
42 3 juillet 2013 4 22 novembre 2017 4 (267 à 270)
43 7 août 2013 4 10 janvier 2018 4 (271 à 274)
44 4 septembre 2013 3 21 mars 2018 3 (275 à 277)
45 17 juillet 2014 4 8 juillet 2020 25 (278 à 303)
46 16 août 2014 4 21 octobre 2020 24 (304 à 328)
47 17 septembre 2014 4
48 17 octobre 2014 4
49 17 novembre 2014 4
50 17 décembre 2014 4
51 17 janvier 2015 4
52 17 février 2015 4
53 17 mars 2015 4
54 17 avril 2015 4
55 15 mai 2015 4
56 16 juin 2015 4
57 17 juillet 2015 4
58 17 septembre 2015 4
59 17 novembre 2015 4
60 17 décembre 2015 4
61 15 janvier 2016 4
62 17 février 2016 4
63 18 mars 2016 4
64 16 avril 2016 4
65 16 mai 2016 4
66 17 juin 2016 4
67 15 juillet 2016 4
68 17 août 2016 4
69 16 septembre 2016 3
70 17 octobre 2016 3

OAV

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Bienvenue à Fairy Hills !! ようこそ フェアリーヒルズ!! Yōkoso Fearī Hiruzu 15 avril 2011
Lucy doit s’occuper d’un travail à Fairy Hills, le dortoir réservé aux filles de la guilde. Hilda, l’intendante, recherche son trésor perdu.
2 L’Académie des fées : Le Délinquant et la Délinquante 妖精学園 ヤンキーくんとヤンキーちゃん Yōsei Gakuen Yankee-kun to Yankee-chan 17 juin 2011
L’académie Fairy est connue pour être un établissement un peu étrange. Lucy, une nouvelle étudiante, va y faire de drôles de rencontres.
3 Memory Days メモリーデイズ Memorī Deizu 17 février 2012
L’histoire se base autour de Natsu, Lucy, Happy, Erza et Grey qui font un bond dans le passé en ouvrant un mystérieux livre.
4 Le Camp d’entraînement des fées 妖精たちの合宿 Yōsei-tachi no gasshuku 16 novembre 2012
Les membres de la guilde partent en vacances à la plage pour prendre du bon temps et s’entraîner pour être prêt à participer aux grands jeux magiques.
5 Loisirs d’été à Ryûzetsu Land ドキドキ・リュウゼツランド Dokidoki Ryuuzetsu Rando 17 juin 2013
– Les mages de Fairy Tail vont passer un moment de détente dans un parc de loisirs après une journée aux grands jeux magiques.
6 Fairy Tail x Rave フェアリーテイル x レイヴ Fearī Teiru x Reivu 16 août 2013
Une adaptation animée du one shot crossover de Fairy Tail et Rave.
7 Le châtiment des Fées 妖精たちの罰ゲーム Yōsei-tachi no Batsu Gemü 17 mai 2016
Après les grands jeux magiques, l'équipe B à gagner le droit durant une journée faire ce qu'ils veulent des membres de l'équipe A.
8 Natsu vs Mavis ナツvsメイビス Natsu vs Meibisu 17 novembre 2016
Mavis est triste et Natsu le remarque, alors il lui demande ce qui lui ferait plaisir, et part à l'aventure accompagné de Lucy, Happy, Grey, Erza, Wendy, Carla et Jubia.
9 Fairy Christmas 妖精たちのクリスマス Yōsei-tachi no Kurisumasu 16 décembre 2016
Au réveillons de Noël, la guilde organise l’installation du sapin de Noël devant la cathédrale Kaldia puis le soir, Erza propose de jouer à un jeu avec Natsu, Lucy, Happy, Grey, Jubia, Wendy, Carla, Gajil, Lily et Levy qui finira très chaud.
Génériques des OAV
Générique OAV Début Fin
Titre Artiste Titre Artiste
1 1 Eternal Fellows Tetsuya Kakihara 日常賛歌 ~This Place~ (Nichijō sanka This Place) Aya Hirano
2
3
2 4 Blow Away Tetsuya Kakihara, Yūichi Nakamura Happy Tale Aya Hirano, Sayaka Ohara, Satomi Satō
5
6
3 7 Give me Five ! Chihiro Yonekura Go Moji no Koi no Yukue Chihiro Yonekura
8
9

Films

Fairy Tail, le film : La prêtresse du Phœnix

Fairy Tail, le film : La prêtresse du Phœnix (劇場版 FAIRY TAIL 鳳凰の巫女, Gekijōban Fearī Teiru Hōō no miko, litt. Fairy Tail, le film : La prêtresse du Phœnix) est un film d’animation sorti le 18 août 2012 dont l’annonce a été faite dans le numéro 50 du Weekly Shōnen Magazine. Quatre bandes-annonces sont disponibles,,,. La deuxième bande-annonce informe que l’auteur original du manga, Hiro Mashima, a été responsable de l’histoire du film ainsi que du design des personnages.

Le Premier Matin (はじまりの朝, Hajimari no asa) est un chapitre de 30 pages édité en août 2012 puis adapté en anime le 15 février 2013. Il s’agit du prologue du film dessiné par l’auteur lui-même et fourni pour ceux qui ont acheté à l’avance leur billet pour voir le film.

En France, le film est sorti le 23 juin 2013 et est édité en DVD, Blu-ray et édition collector par Kana Home Video le 28 août 2013.

Synopsis

Natsu et ses amis sont chargés de capturer Geest, un mage ancien membre de la guilde Quatro Cerberos. Mais à cause d'une erreur de Lucy, la mission se solde par un échec. Sur le chemin du retour vers son appartement, la constellationniste rencontre une fille nommée Éclair, écroulée au sol. Cette fille, accompagnée d’un oiseau nommé Momon, a, semble-t-il, perdu la mémoire et tout ce dont elle se rappelle est qu’elle doit livrer la moitié de la pierre de Phœnix, en sa possession, quelque part. Les ennuis ne tardent pas à arriver pour Fairy Tail. En effet, les mages de la guilde Carbuncle sont engagés par Kriem, un prince capricieux qui convoite la pierre qu’Éclair possède. Natsu et ses camarades arrivent à Rose Garden et en profitent pour visiter la ville. Mais un mystérieux mage attaque Éclair, puis Lucy et elles tentent de lui échapper. Il sera poursuivi par Natsu et Grey, mais arrive à s'enfuir. Accompagnée des mages de Fairy Tail, Éclair entre dans un atelier où elle reçoit un message de Kalard, son père par le biais d'une lacrima (mort d'une maladie). Lucy ayant également perdu son père depuis peu, elle propose à Éclair de devenir amies et la jeune prêtresse accepte. Elle souhaite engager Fairy Tail pour la mission, que Natsu et ses camarades acceptent sans hésiter. Malheureusement, la prêtresse se fait capturer par les mages de Carbuncle qui ont détruit une partie de la guilde Fairy Tail.

Gajil et Lily font part à leurs camarades de leur enquête effectuée à la principauté de Veronica, leur apprenant que celui qui rassemblera les deux pierres du Phoenix deviendra immortel et le Phoenix sera ressuscité. Natsu, Lucy, Happy, Wendy, Carla, Grey et Erza sont, cette fois, accompagnés par Jubia, Gajil et Lily pour porter secours à Éclair. Erza bat Coordinateur, Grey et Jubia battent Cannon, Gajil bat Chase, tandis que Natsu se fait humilier par Dyst. La cérémonie du sacrifice d'Éclair débute et Kriem rassemble les deux morceaux de la pierre du Phoenix, réveillant ainsi un monstre géant. La prêtresse sera sauvée par Natsu et Lucy. Dyst trahit Kriem et souhaite prendre sa place. Il demande au Phoenix de le rendre immortel, mais Natsu finit par prendre sa revanche sur le mage de Carbuncle. De son côté, Éclair finit par recouvrer la mémoire, se souvenant de tout. Makarof apporte la flèche d'Haja, qu'Erza utilise pour abattre le Phoenix. Natsu enfonce davantage la flèche, détruisant le monstre géant. Mais la destruction du Phoenix provoque également la disparition d'Éclair, devenue immortelle il y a 400 ans, et qui a bu le sang du monstre. Elle dit adieu à Lucy en la remerciant d'être devenue son amie, demande à Natsu de bien prendre soin de la constellationniste avant de partir avec Momon, mort en voulant sauver sa maîtresse des flammes lors de la cérémonie. Inconsolable depuis la mort d'Éclair, Lucy est réconfortée par Natsu qui la prend dans ses bras.

Fiche technique Fairy Tail, le film : Dragon Cry

Un second film d'animation est annoncé en mai 2015 dans le magazine Weekly Shōnen Magazine. Intitulé Fairy Tail: Dragon Cry, le film est sorti le 6 mai 2017 en salle japonaise.

Synopsis

Le Dragon Cry est un artefact magique se trouvant dans un temple du royaume de Fiore capable de détruire le monde. Il a été volé et les personnes qui sont chargés de le retrouver sont Natsu, Lucy, Happy, Grey, Erza, Wendy et Carla.

Fiche technique

Doublage

La version française de l’anime est réalisé par les sociétés de doublage studio Wantake et Time-Line Factory, sous la direction artistique de Bruno Méyère et Mélanie Anne. L'adaptation des dialogues est travaillé par Camille Demaret, Jessica Bluthe, Julien Notais, Alexandre Touchet, Pierre-Édouard Dumora et Hervé Contini. La prise de son et le mixage audio est tenu par Erwan Le Gall, Yannick Bertelli, Elie Chardeaux, Guillaume Sablon.

Liste des voix de l’anime
Personnages Voix japonaises Voix françaises
Natsu Dragnir enfant MAKO Bérangère Jean
adulte Tetsuya Kakihara Arnaud Laurent
Lucy Heartfilia Aya Hirano Marie Nonnenmacher
Happy Rie Kugimiya Fanny Bloc
Grey Fullbester enfant Eri Kitamura Brigitte Lecordier / Jackie Berger
adulte Yuichi Nakamura Emmanuel Rausenberger
Erza Scarlett Sayaka Ohara Chantal Baroin
Juvia Lokser Mai Nakahara Isabelle Volpé
Wendy Marvel Satomi Sato Jennifer Fauveau
Carla Yui Horie Frédérique Marlot
Gadjil Redfox Wataru Hatano Jerémy Zybelberg
Zeleph Dragnir Akira Ishida Paolo Domingo
Mavis Vermillon Mamiko Noto Bérangère Jean
Jellal Fernandez Daisuke Namikawa Thierry Bourdon
Luxus Draer Katsuyuki Konishi Patrick Béthune

Jochen Hagele (saison 9)

Reby McGarden Mariya Ise Annabelle Roux
Kanna Alperona Eri Kitamura Annabelle Roux
Mirajane Strauss Ryoko Ono Kelly Marot
Sting Youclif Takahiro Sakurai Bruno Méyère
Rogue Chenny Kenichi Suzumura Jérémy Zylberberg
Yukino Agria Fuyuka Ono Julie Deliquet

Valérie Bachère (saison 9)

Minerva Orlando Kikuko Inoue Virginie Ledieu
Makarof Draer Shinpachi Tsuji Gilbert Levy
Panthère Lily Hiroki Tochi Antoine Tomé
Gildarts Clive Kazuhiko Inoue Marc Bretonnière
Léon Bastia enfant Sayaka Narita Bérangère Jean
adulte Yuki Kaji Rémi Caillebot
Ultia Milkovich Miyuki Sawashiro Jessica Barrier
Kagura Mikazuchi Saori Hayami Bérangère Jean
Miliana Yukiyo Fujii Jessica Barrier
Lecter Akiko Yajima Jessie Lambotte
Frosh Satomi Korogi Caroline Combes
Roméo Combolto enfant Mariya Ise Brigitte Lecordier
adolescent Mariya Ise Adrien Solis
Elfman Strauss Hiroki Yasumoto Julien Chatelet
Evergreen Saori Seto Catherine Desplaces
Bixrow Yoshihisa Kawahara Emmanuel Gradi
Arzak Connel Yoshimitsu Shimoyama Grégory Laisné
Biska Moulin Satomi Arai Sarah Marot
Fried Justin Junichi Suwabe Stéphane Ronchewski
Lisanna Strauss Harumi Sakurai Caroline Combes
Mest Glider Shuhei Sakaguchi Benjamin Pascal
Macao Combolto Masaki Kawanabe Emmanuel Gradi
Wakaba Mine Eiji Sekiguchi Tony Marot
Hot-Eye Kazuya Ichijō Julien Chatelet
Warren Rocko Daisuke Kageura Benjamin Pascal
Kinana Natsue Sasamoto Isabelle Volpé
Meldy Saori Goto Lucille Boudonnat
Cobra Atsushi Imaruoka Bruno Méyère
Ichiya Vandalei Kotobuki Sho Hayami Philippe Roullier
Hibiki Leithis Takashi Kondo Grégory Laisné
Ren Akatsuki Masaya Matsukaze Tony Marot
Eave Tilm Fuyuka Oura Jackie Berger
Jenny Rearlight Kaori Nazuka Catherine Lafond
Cherry Brendy Yuka Iguchi Sarah Marot
Cherrya Brendy Yuka Iguchi Julie Deliquet

Valérie Bachère (saison 9)

Jason Yuki Ono Benjamin Pascal
Léo Daisuke Kishio Tony Marot
Karen Lilika Chie Sawaguchi Catherine Lafond
Virgo Miyuki Sawashiro Catherine Desplaces
Aquarius Eri Kitamura Annabelle Roux
Aries Sayaka Narita Caroline Combes
Lyra Megumi Nakajima Caroline Combes
Taurus Eiji Sekiguchi Benoît Allemane
Jade Fiore Suzuki Mimori Jessie Lambotte
Yuri Draer Katsuyuki Konishi Julien Chatelet
Precht Gaelbog / Hadès vieux (Hadès) Masashi Hirose Gérard Surugue (saison 1 et 2)

Frédéric Souterelle (saison 3)

jeune (Precht) Yoshihisa Kawahara Frédéric Souterelle
Midnight Kōki Uchiyama Thomas Sagols
Warrod Sequen vieux Tessho Genda Emmanuel Gradi
jeune Hiroshi Shirokuma Emmanuel Gradi
Zera Kana Hanazawa Caroline Combes
August Dragnir enfant Natsumi Fujiwara Jessie Lambotte
adulte Yoshito Yasuhara Marc Bretonnière
Rakheid Dragnir Kensho Ono Grégory Laisné
Eileen Belserion Takako Honda Isabelle Volpé
Invel Yura Tomoaki Maeno Jérémy Zylberberg
Dimaria Yesta Natsumi Fujiwara Caroline Combes
Brandish Myuh Manali Numakura Mélanie Anne
Ajeel Ramal Hiromichi Tezuka Bruno Méyère
God Serena Kazuyuki Okitsu Rémi Caillebot
Polyussica / Grandine Shōko Tsuda Catherine Lafond
Neinhart Kosuke Onishi Jean-Pierre Leblan
Racer Junji Majima Benjamin Pascal
Gajil Redfox Wataru Hatano Jérémy Zylberberg
Rustyrose Kazuma Horie Jean-Pierre Leblan
Sagittarius Masaki Kawanabe Bruno Méyère
Scorpio Daisuke Kishio Bruno Méyère
Shaw Hiro Shimono Bruno Méyère
Simon Yasuyuki Kase Emmanuel Gradi
Mister Sol Eiji Sekiguchi Stéphane Ronchewski
Sugar Boy Yoshimitsu Shimoyama Marc Bretonnière
Yûka Suzuki Masaki Kawanabe Bruno Méyère
Vidaldus Taka Hikaru Midorikawa Benjamin Pascal
Eave Tilm Fuyuka Ōura Jackie Berger
Totomaru Daisuke Endō Mark Lesser
Ichiya Vandalei Kotobuki Shō Hayami Philippe Roullier
Les Vanish Brothers cadet Daisuke Endō Bruno Méyère
aîné Jun Konno Phillipe Roullier
Virgo Miyuki Sawashiro Catherine Desplaces
Yomazu Daisuke Kageura Marc Bretonnière
Zancrow Tetsu Shiratori Rémi Caillebot
Zeleph Dragnir Akira Ishida Paolo Domingo
Bluenote Shiro Saito Gérard Surugue
Gran Doma Hiroshi Shirokuma Gérard Surugue
Lucky Tomokazu Seki Gérard Surugue
Marl Ayako Kawasumi Frédérique Marlot
Org Daisuke Endo Benoît Allemane
Jude Heartfilia Banjo Ginga Gérard Surugue
Jiemma Eiji Miyashita Gérard Surugue
Arcadios Takaya Kuroda Marc Bretonnière
Dan Straight Yasuyuki Kase Yann Pichon
Mary Hughes Shiori Izawa Jackie Berger
Mard Geer Toshiyuki Morikawa Jean-Pierre Leblan
Silver Fullbuster Kenjiro Tsuda Marc Bretonnière
Mavis Vermillion Mamiko Noto Bérangère Jean
Seila Tartaros Aki Toyosaki Bérangère Jean
Mest Gryder Shuhei Sakaguchi Benjamin Pascal
Lahar Hideyuki Hayami Stéphane Ronchewski
Nadi Kazuma Horie Stéphane Ronchewski
Lawbawl Kazuya Tatekabe Benoît Allemane
Zoldio Patrick Béthune
Crux Masafumi Kimura Thierry Bourdon
Max Alose Yuichi Iguchi Rémi Caillebot
Zankuro Tetsu Shiratori Rémi Caillebot
Chagot Yui Horie Bérangère Jean
Michelle Lobster / Imitatia Yukana Virginie Ledieu
Minerva Orlando Kikuko Inoue Virginie Ledieu
Toby Horhorta Daisuke Kishio Tony Marot
Jason Yuki Ono Benjamin Pascal
Warren Rocko Daisuke Kageura Benjamin Pascal
Rabian Masami Kikuchi Benjamin Pascal
Kurodoa / Jackpot Yutaka Aoyama Jerémy Zybelberg
Iwan Draer Masaharu Sato Eric Peter
Yajima Shitou Masafumi Kimura Gérard Surugue
Roi des esprits Norio Wakamoto Gérard Surugue
Flare Corona Shizuka Ito Isabelle Volpé
Kyôka Ai Kayano Virginie Ledieu
Rocker Eiji Miyashita Benjamin Pascal
Bacchus Groh Kenjiro Tsuda Jochen Hägele
Kurohebi Yoshimitsu Shimoyama
Risley Law Miki Narahashi Jessie Lambotte
Arania Web Harumi Sakurai Bérangère Rochet
Chapati Lola Anri Katsu Alexandre Coadour
Orga Nanagear Masafumi Kimura Benoît Allemane
Asuka Connell Satomi Arai Caroline Combes
Jäger Eiji Sekiguchi Gérard Surugue
Nullpuding Eiji Miyashita Jean-Pierre Leblan
Beth Vanderwood Rie Murakawa Sarah Marot
Jenny Realight Kaori Nazuka Catherine Lafond
Rufus Lohr Tsubasa Yonaga Jean-Pierre Leblan
Ôba Babasaama Ako Mayama Virginie Ledieu
Samuel Yuya Uchida Jean-Pierre Leblan
Brain / Zero Tetsu Inada Emmanuel Gradi
Byro Takashi Matsuyama Emmanuel Gradi
Kawazu Yuichi Iguchi Jean-Pierre Leblan
Acnologia Kōsuke Toriumi Julien Chatelet
Vijeeter Ecor Eiji Sekiguchi
Layla Heartfilia Aya Hirano Marie Nonnenmacher
Everlue Katsui Taira
Kemokemo Tomoko Kaneda Mélanie Anne
Uosuke Ayumu Murase Adrien Solis
Cosmos Nao Tamura Sarah Marot
Kamika Eriko Matsui Bérangère Rochet
Kama Yuya Uchida Benjamin Pascal
Lummy Momo Asakura Mélanie Anne
Toma Fiore / Mato Keiji Fujiwara Yann Pichon
Jade Fiore Suzuko Mimori Jessie Lambotte
Libra Mélanie Anne
Membre de Naked Mummys

(Meneur de la prise d'otage)

Damien Da Silva
Zera Kana Hanazawa Caroline Combes
Yuri Dreyer Katsuyuki Konishi Julien Chatelet
Eclair Aya Endo Virginie Ledieu
Momon Mika Kanai Caroline Combes
Ophiuchus Asami Tano Virginie Ledieu
Nepper Kenta Matsumoto Frédéric Souterelle
Daphné Yu Kobayashi Isabelle Volpé
Cardinal Lapointe Tetsu Inada Emmanuel Gradi
Le Pape de Zentopia Masafumi Kimura Antoine Tomé
Gatman Kubrick Takashi Matsuyama Adrien Solis
Velveno Eiji Miyashita Yann Pichon
Chef des Fesses dodues Kazuya Ichijo Frédéric Souterelle
Un des Fesses dodues Julien Chatelet
Katja Yukiyo Fujii Jessie Lambotte
Zilconis Takaya Kuroda Frédéric Souterelle
Voix additionnelles Damien Da Silva, Mélanie Anne, Jean-Baptiste Cognard, Alexandra Vandenabeel,
Valentin Clémenti, Margerite Courcier, Charlenne Maillole et Angélica Mba
 

Produits dérivés

CD

Tous les CD sont sortis sous le label Pony Canyon.

Albums

Maxi Singles

Jeux vidéo

Publications

Artbook

Guides

Light novel

Séries dérivées

Autre

Autres produits

D’autres produits dérivés existent tels que des porte-clefs, puzzles, cartes à jouer, montres, coques pour téléphone portable, serviettes de bain, figurines, goodies, etc.,. Par ailleurs, l'univers de Fairy Tail a été l'objet d'une exposition lors du 45e festival international de la Bande Dessinée d'Angoulême, au cours duquel Hiro Mashima a animé une master class.

Accueil

Critiques

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017). Pour l'améliorer, ajoutez des références de qualité et vérifiables (comment faire ?) ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Après 63 tomes sortis en France, le site Manga News lui accorde la note de 15,71/20, le site Manga Sanctuary celle de 6,07/10 et le site Total Manga 4/5. Le manga a reçu neuf récompenses lui valant la première place dont cinq récompenses françaises.

La réutilisation de certains personnages est un clin d'œil à sa première série ainsi qu'une marque de respect envers ses confrères. On constate souvent ce phénomène dans le domaine du manga, par exemple To Love Ru et Black Cat, avec les personnages de Black et Yami, ou encore le personnage de Miina Isurugi de Cage of Eden, repris dans le manga en prépublication (05.2017) Satanofani, le personnage étant plus mature, mais ayant le même chara-design et le même nom. De plus, Mashima réutilise le design voire le nom de ses personnages précédents dans son manga Edens Zero comme Happy ou Erzy (inspirée d'Erza). Hiro Mashima est cependant salué pour ses dessins et notamment ses décors qui sont parmi les plus réalistes parmi ceux des shônen.

En juillet 2016, Hiro Mashima était à nouveau présent à Japan Expo en tant qu'invité d'honneur pour fêter les 10 ans de publication de Fairy Tail et a participé à de nombreuses séances de dédicaces, conférences et questions du public. Lors d'une démonstration de live drawing, il a dessiné en direct lors d'une compétition amicale face au dessinateur de mangas français Reno Lemaire quelques-unes de ses héroïnes fétiches, démontrant sa vitesse d'exécution et son talent, devant une foule scandant son nom. Lors des séances de dédicaces, il a offert un dessin personnalisé avec sa signature à chaque fan ayant eu l'opportunité de pouvoir y participer (tirage au sort, et système de "premier arrivé, premier servi").

Ventes

En 28 volumes, le manga s’est vendu à plus de 14 millions d’exemplaires au Japon. En février 2017, alors que le manga est dans son dernier arc, le tirage mondial de la série est de plus de 60 millions d'exemplaires.

Pika Édition annonce en mars 2011 que le manga s’est vendu à plus d'un million d’exemplaires en France. En septembre 2023, Pika annonce que Fairy Tail s'est vendu à 14 millions d'exemplaires en France.

Prix et récompenses

Année Pays Organisateur Prix Catégorie Résultat Note Source
2007 Drapeau de la France AnimeLand Anime et Manga Grand Prix 2007 Meilleur espoir manga 4e
2008 Drapeau des États-Unis About.com 2008 Best New Manga Best New Shonen Manga 1er
Drapeau de la France AnimeLand Anime et Manga Grand Prix 2008 Meilleur espoir manga 3e
2009 Drapeau de la France AnimeLand Anime et Manga Grand Prix 2009 Meilleure série manga 2008 1er ,
Drapeau des États-Unis Society for the Promotion of Japanese Animation Anime Expo Best Manga – Comedy 1er
Drapeau de la France Japan Expo Japan Expo Awards Manga - Meilleur shônen 1er
Drapeau du Japon Kōdansha Prix du manga Kōdansha Meilleur shōnen 1er Égalité avec Q.E.D. shōmei shūryū (Q.E.D. 証明終了) de Motohiro Katō ,
Drapeau de la France Groupe Bayard Prix Tam-Tam Dlire Manga 1er
2010 Pays inconnu Animax Asia Animax Asia Anime of the Year 1er ,
Drapeau de la France AnimeLand Anime et Manga Grand Prix 2010 Meilleur shônen classique 4e
Drapeau de la France Festival international de la bande dessinée d’Angoulême Festival d’Angoulême 2010 Jeunesse
2011 Drapeau de la France AnimeLand Anime et Manga Grand Prix 2011 Meilleur shônen classique 4e
Meilleur espoir anime 2e
2012 Drapeau de la France AnimeLand Anime et Manga Grand Prix 2012 Meilleur anime japonais 1er
Meilleur doublage français 1er

Notes et références

Notes

  1. Fairy Tail – Tome 4 omake : Une carte de l’univers de Fairy Tail montre une petite partie du monde.
  2. L’interview est disponible dans la version française du tome 5 du manga.
  3. L’interview est disponible dans la version française du volume 1 du DVD.

Références

  1. « Fairy Tail, en exclusivité sur Game One ! »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Game One, 1er juin 2011 (consulté le 1er juin 2011).
  2. « Battle of the Week : Élisez votre anime favori ! », sur Direct Star, 2 septembre 2011 (consulté le 8 septembre 2011).
  3. Olivier Fallaix, « FAIRY TAIL fin janvier sur Direct Star »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur AnimeLand, 15 janvier 2012 (consulté le 16 janvier 2012).
  4. (en-US) « Prime Video: Fairy Tail », sur primevideo.com (consulté le 26 avril 2021).
  5. « Zeleph Dragnir », sur Fairy Tail Wiki (consulté le 26 avril 2021).
  6. « Fairy Tail : les parents de Natsu enfin révélés », sur hitek.fr, 3 juin 2019 (consulté le 26 avril 2021).
  7. « Interview de Hiro Mashima », sur Fairytail.pika.fr (consulté le 13 juin 2011).
  8. « Blog Bonus : Hiro Mashima »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur blog.dlire.com, 25 août 2010 (consulté le 31 mai 2011).
  9. « Fairy Tail, critique de la rédaction », sur total-manga.com, 16 avril 2009 (consulté le 31 mai 2011).
  10. « Fairy Tail chez Pika », sur manga-news.com.
  11. « Un cross-over Fairy Tail / Rave dans le Magazine Special », sur manga-sanctuary.com, 21 avril 2011 (consulté le 21 juin 2011).
  12. (ja) « 鈴木央が「FAIRY TAIL」、真島ヒロが「七つの大罪」を執筆 », sur natalie.mu.
  13. « Crossover manga Fairy Tail et The Seven Deadly Sins, daté au Japon », sur adala-news.fr.
  14. (ja) « Liste des épisodes », sur TV Tokyo (consulté le 1er juin 2011).
  15. « Fin de l'anime de Fairy Tail », sur Manga News, 2 mars 2013 (consulté le 6 mars 2013).
  16. (en) « Fairy Tail Creator Mashima: Anime Is Not Over Yet », sur Anime News Network, 6 mars 2013.
  17. « L’anime Fairy Tail : Loin d’être fini ? », sur Adala News, 7 mars 2013 (consulté le 11 mars 2013).
  18. (ja) Hiro Mashima, « Tweet de Hiro Mashima sur la fin de Fairy Tail », sur Twitter, 6 mars 2013 (consulté le 11 mars 2013).
  19. « Suite de l'anime de Fairy Tail », sur Manga-News, 11 juillet 2013 (consulté le 11 juillet 2013).
  20. (ja) Hiro Mashima, « Tweet de Hiro Mashima sur la reprise de Fairy Tail », sur Twitter, 11 juillet 2013 (consulté le 11 juillet 2013).
  21. « Fairy Tail - Le nouvel anime débutera en avril », sur Manga-News, 28 décembre 2013.
  22. « La suite de l’anime Fairy Tail, datée au Japon », sur Adala-News, 28 décembre 2013.
  23. « Une troisième saison pour l'anime Fairy Tail », sur manga-news.com, 21 juillet 2017 (consulté le 22 juillet 2017).
  24. « La fin du manga Fairy Tail adaptée en anime, et le nouveau manga de Hiro Mashima », sur manga-news.com, 5 avril 2018 (consulté le 6 avril 2018).
  25. « Kana Home Vidéo se lance dans le simulcast », sur Manga-News, 6 juillet 2012.
  26. « "J-ONE : lancement le 04 octobre ! », sur Gamekyo, 21 juillet 2013 (consulté le 10 mai 2018).
  27. « Fairy Tail saison 2 en J+1 sur J-ONE et ADN ! », sur Manga-News, 27 avril 2014.
  28. (ja) « DVD japonais », sur TV Tokyo (consulté le 19 juin 2011).
  29. « Fairy Tail – Volume 1 », sur Kana Home Video (consulté le 23 avril 2011).
  30. « Fairy Tail – Volume 2 », sur Kana Home Video (consulté le 4 mai 2011).
  31. « Fairy Tail – Volume 3 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 24 juillet 2011).
  32. « Fairy Tail – Volume 4 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 5 septembre 2011).
  33. « Fairy Tail – Volume 5 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 3 octobre 2011).
  34. « Fairy Tail – Volume 6 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 7 décembre 2011).
  35. « Fairy Tail – Volume 7 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 29 avril 2012).
  36. « Fairy Tail – Volume 8 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 26 août 2012).
  37. « Fairy Tail – Volume 9 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 30 octobre 2012).
  38. « Fairy Tail – Volume 10 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 24 novembre 2012).
  39. « Fairy Tail – Volume 11 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 1er février 2013).
  40. « Fairy Tail – Volume 12 », sur Kana Home Video (consulté le 6 mars 2013).
  41. « Fairy Tail – Volume 13 », sur Kana Home Video (consulté le 21 avril 2013).
  42. « Fairy Tail – Volume 14 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 15 août 2013).
  43. « Fairy Tail – Volume 15 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 19 novembre 2013).
  44. « Fairy Tail – Volume 16 », sur Kana Home Video (consulté le 29 janvier 2014).
  45. « Fairy Tail – Volume 17 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana Home Video (consulté le 27 avril 2014).
  46. « Fairy Tail – Volume 18 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana (consulté le 21 mars 2015).
  47. « Fairy Tail Magazine – Volume 1 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 21 mars 2015).
  48. « Fairy Tail Magazine – Volume 2 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 29 août 2015).
  49. « Fairy Tail Magazine – Volume 3 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 29 août 2015).
  50. « Fairy Tail Magazine – Volume 4 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 29 août 2015).
  51. « Fairy Tail Magazine – Volume 5 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 29 août 2015).
  52. « Fairy Tail Magazine – Volume 6 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 29 août 2015).
  53. « Fairy Tail Magazine – Volume 7 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 29 août 2015).
  54. « Fairy Tail Magazine – Volume 8 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 29 août 2015).
  55. « Fairy Tail Magazine – Volume 9 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 26 décembre 2015).
  56. « Fairy Tail Magazine – Volume 10 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 16 janvier 2016).
  57. « Fairy Tail Magazine – Volume 11 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 9 avril 2016).
  58. « Fairy Tail Magazine – Volume 12 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 12 mai 2016).
  59. « Fairy Tail Magazine – Volume 13 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 6 juillet 2016).
  60. « Fairy Tail Collection – Volume 1 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  61. « Fairy Tail Collection – Volume 2 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  62. « Fairy Tail Collection – Volume 3 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  63. « Fairy Tail Collection – Volume 4 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  64. « Fairy Tail Collection – Volume 5 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  65. « Fairy Tail Collection – Volume 6 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  66. « Fairy Tail Collection – Volume 7 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  67. « Fairy Tail Collection – Volume 8 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  68. « Fairy Tail Collection – Volume 9 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 18 août 2017).
  69. « Fairy Tail Collection – Volume 10 », sur Nautiljon.fr (consulté le 22 septembre 2017).
  70. « Fairy Tail Collection – Volume 11 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 17 novembre 2017).
  71. « Fairy Tail Collection – Volume 12 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 5 janvier 2018).
  72. « Fairy Tail Collection – Volume 13 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Kana.fr (consulté le 16 mars 2018).
  73. « Fairy Tail - Saison Finale – Partie 1 », sur Kana.fr (consulté le 8 juillet 2020).
  74. « Fairy Tail - Saison Finale – Partie 2 », sur Kana.fr (consulté le 21 octobre 2020).
  75. (ja) « Site officiel du film », sur fairytail-movie.com (consulté le 26 janvier 2012).
  76. « Une longue bande annonce de Fairy Tail »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Animeland, 31 août 2012 (consulté le 17 février 2013).
  77. « Film pour Fairy Tail et Shingeki no Kyojin », sur Manga News, 13 octobre 2011 (consulté le 13 octobre 2011).
  78. (ja) Bande-annonce 1 du film sur YouTube.
  79. (ja) Bande-annonce 2 du film sur YouTube.
  80. (ja) Bande-annonce 3 du film sur YouTube.
  81. (ja) Bande-annonce 4 du film sur YouTube.
  82. « JapAnim’ : Fairy Tail - La Prêtresse du Phœnix projeté le 23 juin au cinéma », sur Jeuxvideo.fr, 31 mai 2013 (consulté le 28 juin 2013).
  83. « DVD - Fairy Tail film 1 - La prêtresse du Phœnix », sur Kana Home Video (consulté le 26 juin 2013).
  84. « BLU RAY - Fairy Tail film 1 - La prêtresse du Phœnix », sur Kana Home Video (consulté le 26 juin 2013).
  85. « Edition collector combo Blu Ray DVD - Fairy Tail film 1 - La prêtresse du Phœnix », sur Kana Home Video (consulté le 26 juin 2013).
  86. « Le film Fairy Tail débarque en France ! », sur Manga News, 10 avril 2013 (consulté le 10 avril 2013).
  87. « Fairy Tail - Un second film animé et un nouvel OAD annoncés », sur manga-news.com, 18 mai 2015 (consulté le 22 juillet 2017).
  88. (en) « 2nd Fairy Tail Anime Film Reveals Title, Spring 2017 Premiere », sur Anime News Network, 1er janvier 2017 (consulté le 7 janvier 2017).
  89. (en) « Fairy Tail: Dragon Cry Anime Film Reveals Cast, Staff, New Characters, May 6 Premiere, Visual », sur Anime News Network, 21 février 2017 (consulté le 23 février 2017).
  90. « Société de doublage », sur Wantake.
  91. (en) Fairy Tail (anime) sur Anime News Network.
  92. (ja) « Site officiel », sur Konami (consulté le 30 janvier 2012).
  93. (ja) « Site officiel », sur Konami (consulté le 26 janvier 2012).
  94. (ja) « Site officiel », sur Hudson Soft (consulté le 26 janvier 2012).
  95. (ja) « Site officiel », sur Konami (consulté le 26 janvier 2012).
  96. (ja) « Site officiel », sur Hudson Soft (consulté le 26 janvier 2012).
  97. (ja) « Site officiel », sur Konami (consulté le 26 janvier 2012).
  98. « Fairy Tail - Artbook - Fantasia jp », sur manga-news.com (consulté le 5 août 2012).
  99. « Fairy Tail Artbook Fantasia / Shônen », sur Pika Édition (consulté le 14 mars 2013).
  100. (ja) « Fairy Tail + », sur Kōdansha (consulté le 7 avril 2011).
  101. (ja) « Fairy Tail A », sur Kōdansha (consulté le 7 avril 2011).
  102. « Fairy Tail - Coffret Collector 19 / Shônen », sur Pika Édition (consulté le 28 juin 2011).
  103. (ja) « Fairy Tail Portable Guild 公式攻略ガイド », sur Kōdansha (consulté le 21 juin 2011).
  104. (ja) « FAIRY TAIL 心に宿るcolor », sur Kōdansha (consulté le 2 mai 2012).
  105. « Fairy Tail le roman », sur Pika Édition (consulté le 19 novembre 2013).
  106. (ja) « FAIRY TAIL2 大魔闘演武その後、それぞれの1日 », sur Kōdansha (consulté le 5 janvier 2015).
  107. « LA GUILDE DE FAIRY TAIL DE RETOUR EN ROMAN ! », sur Pika Édition, 22 janvier 2015 (consulté le 22 janvier 2015).
  108. (en) « New Fairy Tail Novel Coming in October », sur Anime News Network, 27 août 2015 (consulté le 29 août 2015).
  109. « Un magazine pour Fairy Tail », sur Manga-news.com (consulté le 28 juin 2014).
  110. (en) « Fairy Tail Zero, Fairy Tail: Ice Trail Spinoff Manga to End in July », sur Anime News Network, 18 juin 2015 (consulté le 18 juillet 2015).
  111. « Infos supplémentaires sur le spin-off de Fairy Tail » (consulté le 28 juin 2014).
  112. « Le spin-off Fairy Tail Zero adapté en anime », sur manga-news.com, 17 novembre 2015 (consulté le 5 décembre 2015).
  113. « Découvrez la jeunesse de Grey Fullbuster chez Pika avec Fairy Tail Ice Trail », sur manga-news.com, 21 septembre 2016 (consulté le 29 juin 2022).
  114. (en) « Fairy Tail Gets 2 New Manga Spinoffs, Including a Shōjo One », sur Anime News Network (consulté le 28 juin 2014).
  115. (en) « Fairy Tail: Blue Mistral Shōjo Spinoff Manga Ends », sur Anime News Network, 30 novembre 2015 (consulté le 5 décembre 2015).
  116. Jérôme Fréau, « Fairy Tail – Blue Mistral chez Pika Édition »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur AnimeLand, 27 mars 2015 (consulté le 28 mars 2015).
  117. « Fairy Girls, nouveau spin-off de Fairy Tail chez Pika », sur manga-news.com, 18 mai 2017 (consulté le 29 juin 2022).
  118. (en) « Kodansha Launches 'Magazine Pocket' Manga App With New Fairy Tail, Ace of Diamond Spinoffs », sur Anime News Network, 2 août 2015 (consulté le 3 août 2015).
  119. « Fairy Tail Gaiden – Kengami no Sôryû se termine », sur AnimeLand, 4 novembre 2015.
  120. (en) « Fairy Tail Gaiden: Raigō Issen Spinoff Manga About Laxus Ends », sur Anime News Network, 7 septembre 2016.
  121. « Le spin-off Fairy Tail S bientôt chez Pika », sur manga-news.com, 10 janvier 2018 (consulté le 29 juin 2022).
  122. Jennifer Sherman, « Atsuo Ueda Launches Fairy Tail Sequel Manga on July 25 », Anime News Network, 4 juillet 2018 (consulté le 25 juillet 2018).
  123. « Fairy Tail - 100 Years Quest, la suite de Fairy Tail arrive bientôt chez Pika », sur manga-news.com, 14 décembre 2018 (consulté le 29 juin 2022).
  124. Crystalyn Hodgkins, « Kenshiro Sakamoto Launches Fairy Tail Spinoff Manga About Happy », Anime News Network, 28 juin 2018 (consulté le 4 juillet 2018).
  125. Crystalyn Hodgkins, « Fairy Tail: Happy's Heroic Adventure Manga Ends on April 2 », Anime News Network, 28 mars 2020 (consulté le 28 mars 2020).
  126. « Happy de Fairy Tail arrive chez nobi nobi ! », sur manga-news.com, 8 mars 2019 (consulté le 29 juin 2022).
  127. Rafael Antonio Pineda, « Fairy Tail City Hero Spinoff Manga Launches on Friday », Anime News Network, 22 octobre 2018 (consulté le 28 mars 2020).
  128. Crystalyn Hodgkins, « Fairy Tail City Hero Spinoff Manga Ends », Anime News Network, 23 novembre 2019 (consulté le 28 mars 2020).
  129. « Fairy Tail - City Hero annoncé par Pika », sur manga-news.com, 22 janvier 2020 (consulté le 29 juin 2022).
  130. (ja) « Fairy Tail Box », sur Kōdansha (consulté le 7 avril 2011).
  131. (ja) « Fairy Tail Box 2 », sur Kōdansha (consulté le 20 avril 2012).
  132. (en) « Fairy Tail Manga to Run in 5 Magazines This Spring », sur Anime News Network (consulté le 28 juin 2014).
  133. (en) « Monthly Fairy Tail Magazine to Launch With Fairy Tail Zero Manga », sur Anime News Network, 30 mars 2014 (consulté le 21 mars 2015).
  134. (en) « Kodansha's Monthly Fairy Tail Magazine Ends Publication », sur Anime News Network, 18 juillet 2015 (consulté le 19 juillet 2015).
  135. (en) « Fairy Tail Gets New Monthly Magazine in September », sur Anime News Network, 11 août 2015 (consulté le 29 août 2015).
  136. « Le Fairy Tail Magazine débarque chez Kana », sur manga-news.com, 26 janvier 2015 (consulté le 21 mars 2015).
  137. (ja) « Goodies », sur TV Tokyo (consulté le 18 juin 2011).
  138. « Goodies », sur Kazé (consulté le 3 février 2013).
  139. Festival International de la bande dessinée, « Fairy Tail - 46e Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême », sur bdangouleme.com (consulté le 25 février 2018).
  140. « Fairy Tail », sur manga-news.com (consulté le 29 septembre 2018).
  141. « Fairy Tail », sur manga-sanctuary.com (consulté le 29 septembre 2018).
  142. « Fairy Tail », sur total-manga.com (consulté le 29 septembre 2018).
  143. (en) « Fairy Tail Manga Is Already in 'Last Arc,' 60 Million Copies in Print », sur Anime News Network, 21 février 2017 (consulté le 23 février 2017).
  144. « Fairy Tail 19 Collector pour fêter le million de ventes », sur manga-sanctuary.com (consulté le 31 mai 2011).
  145. https://www.journaldujapon.com/2023/09/16/interview-2020-2023-retour-sur-3-annees-complexes-avec-pika-edition/
  146. « AnimeLand # 131 Spécial Anime & Manga Grand Prix ! », AnimeLand, no 131,‎ 5 mai 2007 (ISSN 1148-0807, résumé).
  147. (en) « 2008 Best New Manga »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur manga.about.com (consulté le 25 juin 2011).
  148. « AnimeLand # 140 Combattre le mal », AnimeLand, no 140,‎ 5 avril 2008 (ISSN 1148-0807, résumé).
  149. « AnimeLand # 150 Numéro Spécial Anniversaire », AnimeLand, no 150,‎ 5 avril 2009, p. 34 (ISSN 1148-0807, résumé).
  150. « Animeland Grand Prix 2009 », sur manga-news.com, 3 avril 2009 (consulté le 31 mai 2011).
  151. (en) « Anime Expo® 2009 Rides on a High for Its Second Day in Los Angeles », sur anime-expo.org, 3 juillet 2009 (consulté le 25 juin 2011).
  152. « Japan Expo Awards 2009 - les résultats », sur manga-news.com, 3 juillet 2009 (consulté le 4 mai 2011).
  153. (ja) « Fairy Tail (Prix Kōdansha) », sur Kōdansha (consulté le 7 avril 2011).
  154. (en) « 33rd Annual Kodansha Manga Awards Announced », sur Anime News Network, 12 mai 2009 (consulté le 25 juin 2011).
  155. « Tam-Tam 2010, voici les gagnants ! », sur prixtamtam.fr (consulté le 4 mai 2011).
  156. (en) « Animax Asia », sur animax-asia.com (consulté le 19 juin 2011).
  157. (en) The offical Announcement of The Anime of The Year on Animax Philippines sur YouTube.
  158. « AnimeLand # 160 Tout sur Haruhi Suzumiya au cinéma ! », AnimeLand, no 160,‎ 6 avril 2010 (ISSN 1148-0807, résumé).
  159. « Le manga en France », sur fairytail.pika.fr (consulté le 19 juin 2011).
  160. Olivier Fallaix, « 18e Anime Manga Grand Prix - Tous les résultats ! », AnimeLand, no 170,‎ 5 avril 2011 (ISSN 1148-0807, résumé, lire en ligne ]).
  161. « Anime & Manga Grand Prix 2012 : Résultats »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Animeland, 20 mars 2012 (consulté le 22 février 2013).

Voir aussi

Sources

Bibliographie

Liens externes