Famille de Beaumanoir

Cet article est une ébauche concernant l’histoire et la Bretagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Famille de Beaumanoir
Image illustrative de l’article Famille de Beaumanoir
Armes
Blasonnement D'azur aux onze billettes d'argent, posés 4,3,4.
Devise Devise : « J'ayme qui m'ayme »
Cri : « Bois ton sang Beaumanoir ! »
Lignées Famille de Clisson, Maison de Dinan, Branche de Montafilant, Famille de Rohan, Maison de Rougé, Famille de Tournemine, Maison du Quélennec, Famille de Rosmadec, Famille d'Albert, Famille de Châteaubriant
Branches du Bois-de-La-Motte, du Besso, de Lavardin,
Période XIIIe siècle-XVIIIe siècle
Pays ou province d’origine Drapeau du duché de Bretagne Duché de Bretagne
Allégeance Drapeau du duché de Bretagne Duché de Bretagne
Maison de Blois
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Fiefs tenus Beaumanoir, Besso, Pont-l'Abbé, Rostrenen, Lavardin,
Demeures Château de Beaumanoir, Château du Besso,
Charges échanson du roi, chambellan du roi de France, chambellan du duc de Bretagne, gentilhomme ordinaire de la chambre du Dauphin, conseiller au Conseil d'État, ambassadeur en Angleterre,
Fonctions militaires maréchal de Bretagne, 1 chevalier au Combat des Trente, gouverneur de Dinan, gouverneur du roi de Navarre, commandant de la cavalerie à la Bataille de Coutras, maréchal de France, gouverneur du Maine,
Fonctions ecclésiastiques 2 évêque du Mans, évêque de Rennes, abbé de Beaulieu (Mégrit),
Récompenses civiles chevaliers de l'Ordre de Saint-Michel, chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit, Commandeur de l' Ordre du Saint-Esprit,
Preuves de noblesse
Montres Réformations et Montres de 1478 à 1480, paroisse de Saint-André-des-Eaux et Pleuguéneuc, évêché de Dol,

La famille de Beaumanoir est une famille éteinte de la noblesse française, originaire de Bretagne. Elle était classée dans la noblesse d'extraction chevaleresque et tirait son nom d'un château édifié en 1212 en la paroisse d'Evran.

Cette famille bretonne a pris possession de la baronnie de Lavardin au milieu du XVe siècle et des châtellenies de Tucé (actuelle commune de Lavardin (Sarthe)) Villiers et Bouër et de la baronnie de Milesse (La Milesse) en 1529.

La famille de Beaumanoir reçut un titre de marquis de Lavardin en 1601 et s'éteignit en 1711.

Les Branches

Branche aînée

Jeanne, épouse de Geoffroy III de Tournemine

Branche du Bois-de-la-Motte

Branche du Besso

Branche de Lavardin (Sarthe)

Dans la première moitié du XVe siècle, Jean de Beaumanoir, fils de Guillaume, seigneur de Landemont, cadet de l'ancienne maison de Lavardin-sur-Loir ayant épousé Marie Riboul, fille de Foulques, seigneur d'Assé-le-Riboul et baron de Lavardin, se fixa au château actuellement appelé Vieux-Lavardin (à Mézières-sous-Lavardin), dont sa femme hérita après la mort de son père et de ses deux frères. Ce ne fut qu'après le mariage de François de Beaumanoir, seigneur de Lavardin, arrière-petit-fils de Jean de Beaumanoir, avec Jeanne de Tucé, fille de Baudouin de Tucé, baron de La Milesse, en 1525, que la terre de Tucé passa dans la maison de Beaumanoir de Lavardin, et que ce dernier nom fut accolé à celui de Tucé. Par lettres patentes de décembre 1561, la châtellenie d’Assé fut réunie à la baronnie de Lavardin (le Vieux-Lavardin), en faveur de Jean de Beaumanoir, maréchal de France, et celle-ci érigée en marquisat en 1601. Sous le règne de Louis XIV, ce titre fut transféré sur la terre et manoir de Tucé, qui furent appelés dès lors Lavardin-Tucé, puis Lavardin seulement.

Le marquisat de Lavardin et le titre de ce marquisat passèrent dans la maison de Froullay par suite du mariage de René II de Froullay, comte de Tessé et baron d'Ambrières et de Vernie avec Magdeleine, fille d'Henri Ier de Beaumanoir et de Marguerite de la Baume Suze.

Rameau de Saint-Jean

Titres

Blason

Image Armes de la Famille de Beaumanoir
Branche aînée et branche de Lavardin

D'azur, à onze billettes d'argent, 4, 3, 4.

Branche du Bois-de-la-Motte

D'azur, à onze billettes d'argent, 4, 3, 4 ; à la bordure de gueules

Branche du Besso

Écartelé: aux 1 et 4, d'azur, à onze billettes d'argent, 4, 3 et 4 ; aux 2 et 3, d'or à trois chevrons de sable (Besso)

Devise

J'ayme qui m'ayme.

Cri

Bois ton sang Beaumanoir !.

Membres illustres de la famille

Chateaux, seigneuries, terres

Chateaux

Le Chateau - commune de Lavardin - Sarthe

Terres

Branche aînée

Les membres de cette branche furent teneur des fiefs :

Branche cadette du Bois-de-La-Motte

Les membres de cette branche furent teneur des fiefs :

Branche cadette du Besso

Les membres de cette branche furent teneur des fiefs :

Branche cadette de Lavardin

Les membres de cette branche furent teneur des fiefs :

Sources et bibliographie

Notes et références

  1. Entre autres : Guy de Thouars, d'Alain Ier d’Avaugour, de Payen de Malestroit, de Josselin de Rohan, de Pierre de Lohéac, de Guillaume de Montfort, d'Olivier de Dinan, d'André de Vitré, de Geoffroy et Guillaume de Fougères, d'Hervé de Beaumortier, d'Alain de Châteaugiron, d'Harsculphe de Raiz, d'Eudon du Pont, de Guillaume du Plessis, de Bernard de Machecoul.
  2. Jérôme FLOURY & Eric LORANT, Catalogue généalogique de la Noblesse bretonne, d'après la réformation de la noblesse 1668-1672 et les arrêts de l'Intendance du Conseil et du Parlement, 2000, III t.
  3. il retira alors de ses armes la bordure de gueules que ceux de sa branche avaient portée pour brisure
  4. Gisant au Cordelier de Dinan
  5. Revue historique et archéologique du Maine, 1929
  6. René Kerviler, Répertoire général de bio-bibliographie bretonne, réimpression de 1886-1904, Mayenne, 1993.

Voir aussi

Liens externes