Mohammed ben Abderrahmane

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer

Mohammed IV
محمد بن عبد الرحمن
ⵎⵓⵃⵎⵎⴷ ⵡⵉⵙⵙ ⴽⴽⵓⵥ
Illustration.
Le sultan Mohammed IV reçoit l'ambassadeur britannique en 1868.
Titre
Sultan du Maroc
28 août 185916 septembre 1873
(14 ans et 19 jours)
Prédécesseur Moulay Abderrahmane
Successeur Hassan ben Mohammed
Biographie
Dynastie Alaouite
Nom de naissance Mohammed ben Abderrahmane Alaoui
Date de naissance 1810
Date de décès 16 septembre 1873
Lieu de décès Fès
Père Moulay Abderrahmane
Mère Lalla Halima bint Slimane al-Alaoui
Conjoint Lalla Safiya bint Maimun bin Mohammed al-Alaoui
Lalla Ahnya al-Arusiya
Enfants Hassan Ier
Profession Souverain
Religion Islam Sunnite
Monarques du Maroc

Moulay Mohammed ben Abderrahmane dit ultérieurement Mohammed IV (arabe : محمد الرابع) né à Fès vers 1810 et mort le 16 septembre 1873 à Fès, est un sultan du Maroc (1859-1873) de la dynastie alaouite.

Biographie

Il est le fils du sultan Abderrahmane ben Hicham et de son épouse la princesse Lalla Halima bint Slimane. Il se distingue par sa relative passivité lors de la guerre avec l'Espagne qui se termine en 1860. Les Espagnols lui imposent de lourdes indemnités financières au titre de réparation et ils obtiennent Tétouan en 1862. Sous son règne, le Maroc entre de plain-pied dans l'ère de l'ingérence occidentale. Il décède à Fès le 16 septembre 1873, laissant le pouvoir à son fils Moulay Hassan.

Il est un monarque ouvert aux sciences et au progrès, et dans cette optique, il s'intéresse lui-même aux mathématiques, à la géométrie, à l'astronomie, à la poésie, à la musique ou encore à la logistique. Il étudie les Éléments d'Euclide et fait traduire de nombreux ouvrages scientifiques, comme des livres sur la géométrie d'Adrien-Marie Legendre, d'Isaac Newton et Jérôme de Lalande en astronomie, avant de se mettre lui-même au travail et d'élaborer un instrument pour calculer exactement les heures en fonction des différents astres, qui est en même temps baromètre, altimètre et horloge, afin de ne pas se tromper sur les heures de prières.

Notes et références

  1. « Halima Al Hassan », sur geni_family_tree (consulté le 26 décembre 2022)
  2. « Safiyyah Al Hassan », sur geni_family_tree (consulté le 26 décembre 2022)
  3. « Ahniya Al Arusiya », sur geni_family_tree (consulté le 26 décembre 2022)
  4. Latifa Benjelloun-Laroui, Mohammed Arkoun(1990), Les bibliothèques au Maroc, Maisonneuve & Larose, p. 56

Annexes

Articles connexes

Bibliographie