Musique symphonique

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer

Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un orchestre symphonique polonais.

Dans la musique instrumentale classique, la musique symphonique désigne l'ensemble des œuvres et des genres musicaux destinés à l'orchestre symphonique. La musique symphonique se distingue donc de la musique de chambre, c'est-à-dire, de la musique pour un ou plusieurs solistes, mais également, de la musique pour petits ensembles instrumentaux, généralement appelés orchestres de chambre.

Historique

Au début du XVIIe siècle, les effectifs et la structure de l'orchestre ne sont pas encore stabilisés : celui est essentiellement composé de la basse continue, de cordes frottées, et selon les circonstances, de quelques instruments d'appoint — flûtes, hautbois, cornets à bouquin (plus tard trompettes), bassons, quelquefois trombones... Au cours de la période baroque, les compositeurs prennent progressivement l'habitude de répartir les musiciens de l'orchestre en quatre véritables pupitres : c'est ainsi qu'au début du XVIIIe siècle, l'apparition de nouveaux genres — d'abord, le concerto de soliste et, un peu plus tard, la symphonie — marque la véritable naissance de la musique symphonique. Plus tard, au XIXe siècle, celle-ci se dotera en outre de nouvelles formes musicales, comme le ballet et le poème symphonique.

Traités d'orchestration

Voir aussi

Sujets connexes

Liens externes