Pärnu

Cet article est une ébauche concernant une localité estonienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pärnu
Blason de Pärnu
Héraldique
Drapeau de Pärnu
Drapeau
Dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du haut: Vue du centre-ville, villa Ammende, église Sainte-Élisabeth, villa Mud, plage de Pärnu et hôtel de la plage, porte de Tallinn, tour Rouge, musée de Pärnu.
Administration
Pays Drapeau de l'Estonie Estonie
Comté historique Pärnu (Préfecture)
Statut Municipalité urbaine
Maire
Mandat
Romek Kosenkranius
2015 - en cours
Démographie
Gentilé Pernaviens, Pernaviennes
Population 51 209 hab. (2022)
Densité 1 589 hab./km2
Géographie
Coordonnées 58° 23′ 00″ nord, 24° 30′ 00″ est
Superficie 3 222 ha = 32,22 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Estonie
Voir sur la carte topographique d'Estonie Pärnu
Géolocalisation sur la carte : Estonie
Voir sur la carte administrative d'Estonie Pärnu
Géolocalisation sur la carte : comté de Pärnu
Voir sur la carte administrative du comté de Pärnu Pärnu
Liens
Site web parnu.ee
Vidéo par drone de Pärnu

Pärnu (/ˈpærˑnu/ ; en allemand : Pernau ; en russe : Пярну, anciennement Пернов ; en polonais : Parnawa ; en letton : Pērnava) est une ville située sur la côte de la mer Baltique, dans le sud de l'Estonie. La ville est un grand centre touristique et compte de nombreux restaurants, hôtels et des plages de baignade. Elle est traversée par un fleuve homonyme, Pärnu. Elle est parfois incorrectement appelée Pyarnu, qui est une mauvaise translittération du russe. Elle avait 51 209 habitants en 2022.

Histoire

La ville de Pärnu est fondée, en 1251, sous le nom de Pernau par les chevaliers allemands de l'Ordre de Livonie qui construisent une forteresse aux environs, en 1265. Pernau fait partie de la Ligue hanséatique en tant que port de commerce. Son port, libre de glace en hiver, joue un rôle important pour le commerce de la Livonie. Elle est colonisée par des marins et commerçants allemands (appelés plus tard germano-baltes).

Entre 1560 et 1617, Pernau est soumise par les Polono-lituaniens de l'Union de Lublin, puis tombe aux mains du royaume de Suède, pendant la guerre de Livonie au XVIIe siècle. À son tour, après sa victoire contre les Suédois, la Russie de Pierre le Grand s'empare de la région en 1710, ce qui est confirmé au traité de Nystad, en 1721.

Paysans de la région de Pernau (Pärnu aujourd'hui) vers 1820.

L'importance du port pendant le XVIIIe siècle est telle que Pernau (ou Pernov en russe) représente le troisième port de l'Empire sur la Baltique, avant Revel (Tallinn, au début du XXIe siècle). La situation change vers le début du XIXe siècle et la ville devient une station balnéaire prisée du gouvernement de Livonie. En 1857, le premier journal en estonien y est édité par Johann Woldemar Jannsen. Entre 1900 et 1915, la fabrique la plus importante de cellulose de l'Empire russe du nom de Waldhof est en activité.

Après la chute de l'Empire russe, des manifestations en faveur de l'indépendance ont lieu en février 1918 et la ville, au départ des troupes allemandes d'occupation, fait partie de la nouvelle république d'Estonie ; elle prend enfin officiellement le nom de Pärnu. La plupart des germano-baltes quittent la ville au cours du XXe siècle, tandis que les Estoniens deviennent majoritaires. De nombreux touristes, souvent allemands, sont accueillis. Un café de 1 200 places, le café Rannakohvik, ouvre en 1939.

Le 20 juin 1940, la ville est occupée par l'armée soviétique, faisant suite au pacte germano-soviétique, et les manufactures et commerces sont nationalisés. La répression « anti-bourgeoise » provoque un certain nombre de déportations en URSS. Le 8 juillet 1941, la ville est occupée par l'armée du Troisième Reich et plutôt accueillie favorablement, malgré la ruine du tourisme. Le 23 septembre 1944, l'Armée rouge reprend le contrôle de la ville et dès lors son destin est celui de la république socialiste soviétique d'Estonie faisant partie de l'U.R.S.S. Un combinat de pêche est construit en 1958 et devient le plus important de la Baltique. Des touristes venant de toute l'Union soviétique viennent en villégiature. Dans les années 1980, la ville est peuplée à 80 % d'Estoniens et à 20 % de russophones sur une population d'environ 50 000 habitants.

En 1991, l'Estonie retrouve son indépendance et dès lors le tourisme de Pärnu s'oriente vers les pays scandinaves. La ville en 2005 a une population de 43 528 habitants, dont 74 % d'Estoniens.

Géographie

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

La ville est traversée par les routes nationales RN 4, RN 5 et RN 6.

Climat

Données climatiques à Pärnu 1991–2020
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −5,5 −6,6 −3,7 1,2 6,1 10,7 13,6 12,8 8,6 3,8 0 −3,1 3,2
Température moyenne (°C) −3 −3,7 −0,5 5,4 11,4 15,4 18,3 17,2 12,5 6,8 2,2 −0,9 6,8
Température maximale moyenne (°C) −0,8 −1 3 10,2 16,7 20,2 23 21,8 16,6 9,9 4,3 1,1 10,4
Record de froid (°C)
date du record
−34,8
1893
−34,3
1940
−28,5
1888
−19,7
1881
−5,3
1935
−0,1
1930
3,4
1903
2,6
1966
−4,7
1906
−10,9
1912
−22,2
2010
−34,5
1978
−34,8
1893
Record de chaleur (°C)
date du record
9
2007
8,3
1990
18,1
2007
26,2
1995
31,2
2007
32,6
1988
34,1
1882
33,4
1896
28
1938
22,4
1981
12,6
1967
10,3
2006
34,1
1882
Ensoleillement (h) 38,8 69,6 148,2 210,1 300,3 293,5 306,4 258,6 172,8 95,5 36,5 24,3 1 950,2
Précipitations (mm) 61 49 43 40 39 78 74 84 61 83 73 71 761
Nombre de jours avec précipitations 12 9 10 8 7 9 10 10 11 12 14 14 125
Humidité relative (%) 88 87 81 73 68 73 75 78 82 86 89 89 81
Source : service météorologique d'Estonie,,,,,.
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
   −0,8−5,561   −1−6,649   3−3,743   10,21,240   16,76,139   20,210,778   2313,674   21,812,884   16,68,661   9,93,883   4,3073   1,1−3,171
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Administration

L'hôtel de ville de Pärnu.

Conseil communal

La ville possède un conseil communal et un exécutif local. Les élections communales interviennent tous les trois ans. De par son nombre d'habitants, le nombre d'élus se monte à 33.

Subdivisions administratives

Vue aérienne de Kesklinn.

Les quartiers d'Ülejõe, Rääma, Tammiste et Vana-Pärnu sont situés sur la rive droite du fleuve Pärnu, et Kesklinn, Rannarajoon, Eeslinn, Mai, Lodja et Raeküla sur la rive gauche.

Jumelages et partenariats

La ville de Pärnu est notamment jumelée avec les villes suivantes :

Jumelages et partenariats de Pärnu.
VillePaysPériode
DrammenNorvègedepuis 1994
JurmalaLettoniedepuis 1990
MourmanskRussiedepuis 1999
OdessaUkraine
PalangaLituaniedepuis 1990

Elle possède également des accords de partenariat avec:

Démographie

Au 1er janvier 2011, 83% des résidents de Pärnu étaient des Estoniens, 12% des Russes, 1% des Ukrainiens, 0,6% des Finlandais, 0,4% des Biélorusses, 8% d'autres nationalités ou de nationalité inconnue.

Au 1er janvier 2022, 40 225 personnes vivaient à Pärnu, dont 54,5 % de femmes et 45,5 % d'hommes.

Population de Pärnu
1881 1886 1897 1921 1922 1924 1925 1934 1935 1936 1959 1970
12 966 13 317 12 898 18 574 18 499 19 608 21 316 20 334 20 629 21 251 22 367 50 224
1979 1989 2000 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
54 051 53 885 46 476 44 024 44 083 41 150 40 664 40 336 40 005 40 131 39 828 39 620
2018 2019 2020 2021 2022
39 375 39 438 39 605 38 347 40 225


Économie

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Transport

Article connexe : Port de Munalaiu.

Pärnu est situé directement sur la route nationale 4 de Riga à Tallinn, qui fait partie de la route européenne 67 (Via Baltica, Prague - Helsinki). La route nationale 5, qui mène à Rakvere, commence auusi à Pärnu.

L'aérodrome de Pärnu (IATA:EPU), situé au nord-ouest de la ville, est peu utilisé: il n'est ouvert qu'aux vols privés, les transports et destinations régionales.

Pärnu est à moins de deux heures de Tallinn en bus.

Entre 1928 et le 9 décembre 2018, il y avait une liaison ferroviaire avec Tallinn, qui a dû être interrompue en raison de l'infrastructure délabrée. La liaison vers Riga n'était plus en service depuis longtemps. Dans le cadre du projet Rail Baltica, il est prévu de reconnecter Pärnu au Réseau transeuropéen de transport. Les nouveaux trains à grande vitesse s'arrêteront alors à Pärnu sur leur trajet de Tallinn à Riga.

Tourisme

Vidéo drone de Pärnu 2022

Pärnu est une ancienne ville hanséatique, dont la fondation remonte au moins au XIIIe siècle, et à ce titre possède un riche passé culturel et patrimonial.

C'est actuellement une ville de tourisme et de cure qui fait partie de l'Association des villes d'eau européennes depuis 2000, et arbore le Pavillon bleu depuis 2001 pour la qualité de ses eaux de baignade. La ville accueille en majorité des touristes finlandais et estoniens. Chaque année se déroule un important festival de musique classique, dirigé par le chef d'orchestre Paavo Järvi.

Personnalités liées à la ville

Notes et références

  1. (en) « Statistics dashboard », Portail de l'office statistique régional (Statistikaameti piirkondlik portaal) (consulté le 3 septembre 2022).
  2. « Rekordid », sur Service météorologique d'Estonie (consulté le 6 octobre 2021).
  3. « Climate normals-Temperature », sur Service météorologique d'Estonie (consulté le 6 octobre 2021).
  4. « Climate normals-Precipitation », sur Service météorologique d'Estonie (consulté le 6 octobre 2021).
  5. « Climate normals-Humidity », sur Service météorologique d'Estonie (consulté le 6 octobre 2021).
  6. « Sunshine duration (hours) », sur Service météorologique d'Estonie (consulté le 6 octobre 2021).
  7. « Kliimanormid-Sademed, õhuniiskus », sur Service météorologique d'Estonie (consulté le 6 octobre 2021).
  8. (en) « City Council of Pärnu », Site de la ville de Pärnu (consulté le 29 juin 2011)
  9. (et) Sirje Niitra, « Raeküla ehk Pätsiküla ehk Rotiküla », sur tarbija24.ee, 1er septembre 2013
  10. (en) « Pärnu in figures 2008 », Ville de Pärnu (consulté le 29 juin 2011)
  11. « https://web.archive.org/web/20130731133715/http://www.parnu.ee/index.php?id=2080 »
  12. (et) « Päring Statistikaameti andmebaasist. Vorm RV0240, seisuga 01.jaanuar », sur stat.ee (consulté le 12 juillet 2023)
  13. (et) « Rail Baltic ja Pärnu », parnu.fandom.com (consulté le 11 juillet 2023)
  14. (de) « LOK Report - Estland: Baugenehmigung für Internationales Rail-Baltica-Passagierterminal Pärnu erteilt » (consulté le 11 juillet 2023)
  15. (de) « LOK Report - Estland: Baugenehmigung für Internationales Rail-Baltica-Passagierterminal Pärnu erteilt » (consulté le 10 juillet 2023)

Annexes

Article connexe

Liens externes