Papacito

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer

PapacitoPapacito en dédicace en septembre 2023.Fonction
Dirigeant
Vengeance patriote
avec Le Raptor
avril - 2018
Lucas Sztandarowski et Élisabeth de Saint-Juste (d)
Biographie
Naissance 14 janvier 1986
Toulouse
Nom de naissance Ugo Gil Jimenez
Pseudonyme Papacito
Nationalité française
Activités Militant politique, vidéaste web, scénariste de bande dessinée
Autres informations
Idéologie Monarchisme, masculinisme, nationalisme, homophobie
Membre de Vengeance patriote (2018)

Papacito, de son vrai nom Ugo Gil Jimenez, est un militant d'extrême droite français né le 14 janvier 1986 à Toulouse, dont l'activité militante se concentre principalement sur Internet. Il fait l'objet de plaintes pour menace et incitation à la haine liées à la fachosphère.

Biographie

Jeunesse et formation

Ugo Gil Jimenez naît le 14 janvier 1986 à Toulouse et grandit à Plaisance-du-Touch. Ses parents, réfugiés politiques espagnols, sont enfants de militants opposés à Franco durant la guerre civile. Papacito, au contraire, affirme régulièrement son admiration pour le dictateur espagnol.

Il affirme que son grand-père maternel était anarcho-syndicaliste et son grand-père paternel communiste, avoir grandi dans une famille d'extrême gauche et avoir lui-même milité quelques années au Parti communiste français à Arcueil, avant de « prendre conscience du monde qui l'entoure et de mettre le nez dehors » au point de changer radicalement d'opinions politiques pour s'orienter vers le nationalisme, arguant du fait que « le communisme c'est pour les profs ». Il affirme avoir étudié la sociologie et il déclare que les facultés en France sont « le creuset de la gauche ».

Influence et entourage

Papacito est influencé par des personnages masculins qu'il glorifie, notamment les dictateurs Saddam Hussein, Francisco Franco, Rodrigo Duterte et Vladimir Poutine,.

Il est proche du Raptor dissident, autre vidéaste issu de l'extrême droite sur Internet avec qui il crée, en 2018, le hashtag « MonteUneEquipe », très vite rebaptisé Vengeance patriote, dans le but de regrouper des nationalistes de toute la France et de lutter contre « le déclin de l'Occident. » Il s'agit d'un groupuscule d'extrême droite soupçonné de projets d'actions violentes qui compte quatre cents membres s'entraînant au combat à mains nues et au maniement des armes blanches en prévision d'un effondrement de la société,,. Néanmoins, les deux influenceurs abandonnent le projet en 2019, qui sera alors repris par Lucas Sztandarowski.

Il est également proche de Zineb El Rhazoui, Thaïs d'Escufon, ancienne porte-parole de l'organisation dissoute Génération identitaire, et de Julien Rochedy, avec qui il tente de réaliser un film en 2022,.

Activité de créateur de contenu

En 2012, après les attentats de Toulouse par le djihadiste Mohammed Merah, il crée un blog intitulé FDP de la mode sous le pseudonyme Papacito qui influence notamment le Raptor dissident. Il consiste en une critique virulente, opposée au politiquement correct, de la société française qu'il considère victime de laxisme judiciaire, de féminisation, de marxisme culturel et de bien-pensance. Il y fait régulièrement l'apologie de la virilité, y dresse le portrait de personnages censés représenter l'homme vrai, viril, tels Saddam Hussein, Jean Lassalle, Francisco Franco, Rodrigo Duterte et Vladimir Poutine et y fait, selon Libération, l'apologie de régimes dictatoriaux,.

En 2014, il s'associe au dessinateur Marsault pour créer une bande-dessinée intitulée FDP de la mode, publiée en 2018. La même année, Papacito apparait dans une émission du Raptor dissident, qu'il co-anime par la suite. L'émission s'arrête en mai 2018, remplacée par Crash Test où Papacito apparaît de manière sporadique, qui n'obtient pas le succès escompté.

Parallèlement, il publie chez les éditions Ring le livre satirique Carnets de guerre,.

Il est propriétaire d'une chaîne YouTube qui compte plus de 194 000 abonnés, clôturée par la compagnie en juin 2023 après plusieurs avertissements et la publication d'une vidéo ayant entraîné une campagne de harcèlement.

En mars 2023, il lance le podcast Burger Ring, qui fait partie des podcasts les plus populaires sur la plateforme de streaming Spotify en France. Ce basculement vers le format podcast s'effectue en raison des mesures prises par YouTube contre les contenus extrémistes,.

Positionnement et idéologie politiques

Papacito affirme régulièrement admirer Francisco Franco et soutient la pertinence d'un coup d’État. Son positionnement est qualifié de monarchiste, masculiniste, viriliste, homophobe et raciste. Il se qualifie lui même dans une de ses vidéos controversées de « très fasciste ».

L'Obs partage le constat de Romain Fargier, doctorant en sciences politiques, qui le décrit comme « un royaliste dans l’âme, profondément antirépublicain et fasciné par le Moyen Âge ». La multiplication de ses provocations serait en réalité au service d'une idéologie nationaliste, xénophobe et viriliste, à celui qui « semble également obsédé » par l'immigration et l'islam. Il fait partie, selon France Info et Paul Conge, des nostalgiques de « la virilité perdue de l’homme post-moderne » et de « ceux qui haïssent leur mode de vie de tantouzes et qui redoutent une immigration de masse ».

Dans The Conversation Tristan Boursier, docteur en sciences politiques écrit qu'il se présente comme « un passeur d’idées qui cherche à populariser des idéologies d’extrême droite » et que, cependant, sa pensée n'est pas toujours cohérente. Cet avis est partagé par un rapport du parquet général de la cour d'appel de Paris consulté par Mediapart, qui qualifie Papacito d'« apprenti comédien devenu influenceur politique » qui promeut « une idéologie raciste, homophobe et masculiniste ponctuée de grossièretés ». Les magistrats déplorent que son discours s’avère « redoutablement efficace auprès des jeunes générations » et s'inquiètent de son influence sur « des militants qui baignent dans un terreau idéologique violent » et seraient susceptibles de commettre des actes terroristes.

Il soutient la candidature d'Éric Zemmour puis de Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle de 2022,. Lors d'une émission sur CNews en 2021, le candidat Reconquête avait déclaré être l'ami de Papacito, avant de le qualifier de « garçon sympathique et intelligent ». À la suite de la défaite d'Éric Zemmour au premier tour, il rejette l'utilité des élections et appelle sa communauté à quitter les villes « nids à criminalité » et aller vivre en autarcie à la campagne tout en leur conseillant de s'équiper pour se défendre ; selon Le Monde, cet appel est représentatif d'une « radicalisation des influenceurs d’extrême droite ».

Conspirationnisme

Selon Conspiracy Watch, il fait partie de ceux qui instrumentalisent, de manière complotiste, la notion d'État profond, il adhère à la théorie complotiste du « grand remplacement » et celle d'un « effondrement ».

Selon Papacito, le concept de république, pour lequel il développe dans de nombreuses vidéos son aversion, serait un complot franc-maçon.

Accusations de menaces et incitations à la violence

Contre les électeurs de gauche

En 2021, Papacito publie une vidéo intitulée Le gauchiste est-il pare-balles ? avec un autre vidéaste spécialiste des armes à feu, dans laquelle il tire sur un mannequin représentant un électeur de gauche et explique comment se procurer des armes pour tirer sur les « gauchistes » afin de vérifier si « le gauchisme est pare-balles », avant de le poignarder à de multiples reprises,,,,.

Il reconnaît le caractère « extrêmement provoquant » de sa vidéo mais invoque la satire. La vidéo est par ailleurs décrite comme « purement expérimentale » : Papacito prétend avoir voulu faire de l'humour et nie avoir appelé au meurtre, mais au contraire avoir voulu « aider » et appeler les électeurs de gauche à « se protéger du terrorisme » via cette démonstration. Mediapart remet en cause cette affirmation, en déclarant qu'il utilise l'ironie et des mots codés afin de masquer son agressivité envers les militants d'extrême gauche. Selon L'Obs, cette vidéo aurait largement contribué à accroître la visibilité du vidéaste.

S'agissant des électeurs du Parti communiste français et de La France insoumise, Fabien Roussel et Jean-Luc Mélenchon saisissent le procureur de la République puis portent plainte pour incitation à la haine en dénonçant un appel au meurtre. Ainsi, une enquête est ouverte à l'encontre de Papacito pour « provocation au meurtre »,, qui est classée sans suite à la fin de l'année 2021. Une nouvelle plainte avec constitution de partie civile est déposée en septembre 2022 au nom de Jean-Luc Mélenchon et de la France Insoumise,.

Contre les journalistes

En janvier 2021, sur le site d'extrême droite Boulevard Voltaire, il déclare que « typiquement il y a des gens, chez Télérama, chez Libération, chez Mediapart, qui devraient commencer à renifler que cette radicalité de droite finira par les rattraper. On ne collabore pas impunément, on le sait ». Il affirme par ailleurs que France Inter « insulte les Français et insulte Jésus avec l'argent des Français » et ajoute « là j'ai envie de faire un truc, c'est acheter un cheval et aller lui mettre des coups d'épée dans l'occipital », ce qui, pour Mediapart, évoque les décapitations lors des croisades.

En 2021 puis en 2022, Papacito menace publiquement le journaliste spécialiste de l'extrême droite Pierre Plottu, co-auteur d'articles à son sujet, de venir se rendre à son domicile, ce qui déclenche une vague de cyberharcèlement et menaces par certains membres de sa communauté envers le journaliste,,. En juin 2022, le journaliste Pierre Plottu dépose une plainte, sur les conseils et avec l'appui de la rédaction de Libération,.

Début 2024, un journaliste de La Dépêche ayant couvert le conflit de voisinage de Montjoi est la cible d'une campagne de cyberharcèlement menée par Papacito,.

Vidéo à l'encontre d'un maire, amenant menaces de mort et de viol

Cette section est liée à une affaire judiciaire en cours (26 avril 2024).
Le texte peut changer fréquemment, n'est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N'hésitez pas à participer à l'écriture de synthèse de manière neutre et objective, en citant vos sources. N'oubliez pas que, dans nombre de systèmes judiciaires, toute personne est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement et définitivement établie.

En septembre 2022, Papacito met en ligne une première vidéo d'accusation de corruption à l'encontre du maire du village du Tarn-et-Garonne, Montjoi. Cette vidéo, réalisée avec George Matharan, ancien collaborateur de Valeurs actuelles et de Livre noir, est diffusée sur sa chaîne YouTube, puis est rapidement retirée par l'hébergeur. Le conflit auquel prend part Papacito date de 2017 et concerne le droit de passage d'un chemin communal. Il oppose d'un côté un jeune éleveur de porcs laineux, et de l'autre, un propriétaire anglais et le maire de la commune. Afin qu'il n'y ait pas de passages dans la propriété, le chemin communal a été détourné en 1999. En 2017, l'éleveur souhaitant construire un bâtiment et considérant le nouveau chemin comme impraticable et dangereux, exige de pouvoir passer ses camions sur l'ancien qui n'a jamais été déclassé. Il s'est ensuivi de nombreux procès entre les deux parties, l'éleveur et le maire s'accusant notamment de menaces réciproques. Dans sa vidéo, Papacito prend fait et cause pour l'éleveur, figure du petit paysan du terroir, face au riche propriétaire étranger qui aurait, selon ses accusations, corrompu le maire,.

En mai 2023, Papacito diffuse une nouvelle vidéo, où l'élu est qualifié de « fouine ». On y voit un homme déguisé en fouine pris en chasse par des hommes armés, suivi d'une mise en scène du viol de l'animal laissé inanimé. Entre ces scènes, la vidéo montre également Papacito et son ami, dans la mairie, prenant à parti l'édile, réfugié dans son bureau. La publication de cette vidéo déclenche une campagne de cyberharcèlement à l'encontre du maire (menaces de morts, appels à la violence et appels au viol), ainsi que des intimidations sur place (le drapeau de la mairie est volé par des militants d'extrême droite et la commune subit des dégradations).

Début juin 2023, le maire est placé sous protection policière et le procureur de la République saisit conjointement l'Office central de lutte contre les crimes contre l'humanité et les crimes de haine. La participation de deux journalistes de Valeurs actuelles (Baudouin Wisselmann, chef du service vidéo et Wilfried Mortier, vidéo-journaliste) à cette vidéo avec Papacito, crée, selon Libération, une crise au sein de la rédaction de Valeurs actuelles,,,. Cette vidéo et le harcèlement qu'elle déclenche entraînent la clôture de la chaîne YouTube du polémiste, qui avait déjà reçu plusieurs avertissements,. Papacito est finalement mis en examen le 12 décembre 2023,,,, pour « provocation non suivie d’effet à une atteinte volontaire à la vie », « provocation à la haine à raison de l’origine » et « injures publiques en raison de l’orientation sexuelle »,. Le 28 février 2024, le parquet de Paris requiert à son encontre six mois de prison avec sursis et 3000 euros d'amende,,. Papacito écope finalement le 26 avril 2024 d'une amende de 5000 euros pour « injures publiques en raison de l’orientation sexuelle supposée » et « provocation non suivie d’effet à une atteinte volontaire à la vie »,,,.

Publications

Bande dessinée

À la fin des années 2010, le contenu du blog de Papacito ouvert en 2012, FDP de la mode (« FDP » signifiant « fils de pute »), est adapté en bande dessinée par le dessinateur Marsault et publié en deux tomes par les éditions Ring, :

Il sort une nouvelle bande dessinée, en 2023, toujours en collaboration avec Marsault qui se nomme Expérience de mort imminente, publié aux éditions Magnus.

Ouvrages

Papacito est l'auteur de trois livres publiés par les éditions Ring : Carnets de guerre (2018), promouvant le machisme, le virilisme et la violence, Crépuscule des titans (2019) et Expédition punitive (2020), une apologie du monde militaire,.

Il publie, en 2022, son quatrième livre, Siècle furieux, aux éditions Magnus.

Revue

En janvier 2022, Papacito, Laurent Obertone et Marsault lancent la revue La Furia qui paraît tous les trimestres,.

Filmographie

En 2013, Ugo Gil Jimenez est acteur dans un film d'action : La justice des gros flingues, long métrage autoproduit par Sylvain Bouilleau,.

Références

  1. Matthieu Suc, Marine Turchi, « Auditionné, Papacito évoque une « thérapie de choc pour les ingénus » » Accès payant, sur Mediapart (consulté le 29 juin 2022)
  2. « Six choses à savoir sur Ugo Gil Jimenez, alias Papacito, youtubeur et "influenceur" d'extrême droite » Accès libre, sur Franceinfo, 8 juin 2021 (consulté le 15 avril 2022)
  3. MB, « Qui est Papacito, le youtubeur toulousain accusé d'appel au meurtre par Jean-Luc Mélenchon ? », sur La Dépêche du Midi, 8 juin 2021
  4. Maxime Macé et Pierre Plottu, « Papacito, produit d’appel vers l’extrême droite », sur Libération (consulté le 14 août 2022)
  5. StreetPress, « Vengeance Patriote, le groupuscule d’extrême droite qui prépare ses militants au combat » Accès payant, sur StreetPress (consulté le 29 juin 2022)
  6. « Ultradroite : onze membres du groupuscule "Vengeance patriote" en garde à vue » Accès libre, sur ici, par France Bleu et France 3, 18 mai 2022 (consulté le 5 novembre 2022)
  7. « Ultradroite : trois personnes proches du groupe «Vengeance patriote» présentées à un juge » Accès libre, sur LEFIGARO, 20 mai 2022 (consulté le 5 novembre 2022)
  8. « Papacito et Zineb El Rhazoui sur le Ring - Par Tony Le Pennec | Arrêt sur images » Accès payant, sur www.arretsurimages.net (consulté le 29 juin 2022)
  9. StreetPress, « Papacito, Thaïs d'Escufon et leur bande veulent faire un film historique » Accès payant, sur StreetPress (consulté le 29 juin 2022)
  10. Eco3, « Papacito : "La culture française, c’est la rencontre du sublime et du trivial" », sur Parlons Vrai ! Le direct, les podcasts et l’actualité partout et à tout instant !, 5 novembre 2018 (consulté le 29 juin 2022)
  11. Nicolas Bodou, « Carnets de guerre : le nouvel opus sulfureux et brusque de Papacito », sur La Grande Parade (consulté le 29 juin 2022)
  12. « PAPACITO's YouTube Stats (Summary Profile) - Social Blade Stats », sur socialblade.com (consulté le 5 novembre 2022)
  13. « YouTube ferme la chaîne du vidéaste d’extrême droite Papacito », Le Monde.fr,‎ 9 juin 2023 (lire en ligne, consulté le 9 juin 2023)
  14. Vincent Bresson et Émile Vaizand, « Papacito, Le Raptor, Baptiste Marchais : Dans la fachosphère, le podcast commence à remplacer YouTube », sur Slate, 21 juin 2023.
  15. « Comment expliquer le succès soudain des podcasts d'influenceurs d'extrême droite ? », Déclic et des claques, La Première, 28 juin 2023.
  16. « Qui sont les figures de la "fachosphère" ? », sur Radio France, 9 décembre 2021 (consulté le 29 juin 2022)
  17. « Papacito, youtubeur fasciste à la Une - Par Loris Guémart | Arrêt sur images », sur arretsurimages.net (consulté le 29 juin 2022)
  18. « Royaliste, viriliste, obsédé par les armes et le Moyen Age… 4 choses à savoir sur Papacito », sur L'Obs, 8 juin 2021 (consulté le 29 juin 2022)
  19. (en) Tristan Boursier, « Papacito ou comment les youtubeurs d’extrême droite gagnent leurs abonnés », sur The Conversation (consulté le 14 août 2022)
  20. Vincent Bresson, « Présidentielle : ces ultranationalistes qui sont de nouveau prêts à voter pour Marine Le Pen », sur Le JDD, 14 avril 2022
  21. StreetPress, « Antisémites, fascistes, identitaires : les radicaux avec Le Pen », sur StreetPress (consulté le 29 juin 2022)
  22. Sur YouTube, Instagram, Gettr ou Twitter, la radicalisation des influenceurs d’extrême droite, Le Monde, 8 juillet 2022
  23. « État profond », sur Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme (consulté le 29 juin 2022)
  24. « Conspiracy News #39.2020 », sur Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme, 27 septembre 2020 (consulté le 29 juin 2022)
  25. « Conspiracy News #26.2022 », sur Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme, 26 juin 2022 (consulté le 29 juin 2022)
  26. Corentin Lesueur, « Qui est Papacito, l’influenceur d’extrême droite qui met en scène l’assassinat d’un « gauchiste » ? », sur La Croix, 8 juin 2021
  27. Maxime Macé et Pierre Plottu, « Comment tirer sur un «gauchiste» : une enquête ouverte contre le youtubeur Papacito après son tutoriel nauséabond », sur Libération (consulté le 29 juin 2022)
  28. Par Anissa Hammadi et Lucile Descamps et Nicolas Berrod Le 8 juin 2021 à 16h48, « Menaces contre les militants LFI : Papacito, le youtubeur d’extrême droite pour qui «la provocation est un business» », sur leparisien.fr, 8 juin 2021 (consulté le 29 juin 2022)
  29. Julia Hamlaoui, « Fachosphère. Sur YouTube, Papacito appelle au meurtre de militants de gauche », sur L'Humanité, 7 juin 2021
  30. « Plainte de Mélenchon contre Papacito : le Youtubeur entendu par la police en audition libre », sur Franceinfo, 16 juin 2021 (consulté le 5 novembre 2022)
  31. Tristan Boursier, « L’affaire Papacito ou comment les youtubeurs d’extrême droite gagnent leurs abonnés », sur L'Obs, 17 juin 2021
  32. « Vidéo du youtubeur Papacito : Fabien Roussel annonce qu'il va porter plainte », sur Franceinfo, 8 juin 2021 (consulté le 19 juillet 2022)
  33. Marion Bernard, « Une enquête ouverte contre le Youtubeur toulousain Papacito pour "provocation" au meurtre », sur La Dépêche du Midi, 9 juin 2021
  34. « Jean-Luc Mélenchon dépose une nouvelle plainte contre le Youtubeur Papacito », sur Franceinfo, 13 septembre 2022 (consulté le 13 septembre 2022)
  35. StreetPress, « Mélenchon dépose une nouvelle plainte contre le youtubeur d'extrême droite Papacito », sur StreetPress (consulté le 13 septembre 2022)
  36. « « Libération » dénonce les « menaces inacceptables » du youtubeur d’extrême droite Papacito contre un journaliste », sur L'Obs, 21 juin 2022 (consulté le 29 juin 2022)
  37. « Pierre Plottu et Maxime Macé : deux journalistes menacés par l'extrême-droite », sur Radio France, 22 juin 2022 (consulté le 29 juin 2022)
  38. La Société des journalistes et personnels de Libération, « Solidarité avec Pierre Plottu, journaliste menacé par l’extrême droite », sur Libération (consulté le 29 juin 2022)
  39. « Pierre Plottu menacé : "L'extrême droite attaque ad hominem" - Par Emmanuelle Walter | Arrêt sur images », sur www.arretsurimages.net (consulté le 1er juillet 2022)
  40. « L’influenceur Papacito s’en prend à un journaliste sur les réseaux sociaux », 20 Minutes, 22 janvier 2024 (consulté le 22 janvier 2024).
  41. « L'influenceur d'extrême-droite Papacito mène une campagne de haine contre un journaliste », sur France 3 Occitanie, 22 janvier 2024 (consulté le 22 janvier 2024).
  42. « Dans le Tarn-et-Garonne, un maire sous protection après une vidéo du Youtubeur d’extrême droite Papacito », sur Libération (consulté le 4 juin 2023)
  43. « INFO LA DEPECHE. Un maire du Tarn-et-Garonne menacé de mort et sous protection après une vidéo de "Papacito" », sur ladepeche.fr (consulté le 4 juin 2023)
  44. « «Vous faites une vidéo à chier avec ce connard !» : crise de nerfs à «Valeurs Actuelles» après une collaboration avec Papacito », sur Libération (consulté le 7 juin 2023)
  45. « La chaîne de l’influenceur d’extrême droite Papacito fermée par YouTube », sur Libération (consulté le 11 juin 2023)
  46. « Papacito placé en garde à vue après avoir menacé un maire », sur www.20minutes.fr, 13 décembre 2023 (consulté le 13 décembre 2023)
  47. « Le youtubeur d'extrême droite Papacito placé en garde à vue après la diffusion de vidéos de menaces envers un maire », sur Franceinfo, 12 décembre 2023 (consulté le 13 décembre 2023)
  48. Par Le Parisien Le 13 décembre 2023 à 10h37, « Le youtubeur d’extrême droite Papacito en garde à vue pour « provocation à la haine » et « injures publiques » », sur leparisien.fr, 13 décembre 2023 (consulté le 13 décembre 2023)
  49. Maxime Macé et Pierre Plottu, « Le youtubeur d’extrême droite Papacito en garde à vue après des menaces contre un maire », sur Libération (consulté le 13 décembre 2023)
  50. « Menaces contre un maire: le Youtubeur controversé Papacito placé en garde à vue », sur RMC (consulté le 13 décembre 2023)
  51. Pierrick BAUDAIS, « Papacito jugé pour provocation à la haine : 6 mois de prison avec sursis requis contre le YouTubeur », sur Ouest-France.fr, 28 février 2024 (consulté le 24 avril 2024)
  52. « Procès de Papacito : six mois de prison avec sursis et une amende de 3.000 euros requis contre l'influenceur d'extrême-droite », sur France 3 Occitanie, 28 février 2024 (consulté le 24 avril 2024)
  53. « Six mois avec sursis requis contre le vidéaste d’extrême droite Papacito, jugé pour avoir menacé un maire », Le Monde.fr,‎ 28 février 2024 (lire en ligne, consulté le 24 avril 2024)
  54. Maxime Macé et Pierre Plottu, « Injures et harcèlement contre un maire : le youtubeur d’extrême droite Papacito condamné », sur Libération (consulté le 26 avril 2024)
  55. Ouest-France, « Le Youtubeur Papacito, condamné à 5 000 € d’amende pour incitation à la haine et à la violence », sur Ouest-France.fr, 26 avril 2024 (consulté le 26 avril 2024)
  56. « Maire de Montjoi attaqué par Papacito : l’influenceur d’extrême-droite condamné par la justice pour incitation à la haine et à la violence », sur ladepeche.fr (consulté le 26 avril 2024)
  57. « Maire de Montjoi attaqué par Papacito: l’influenceur condamné à une simple amende », sur Le Figaro, 26 avril 2024 (consulté le 26 avril 2024)
  58. Léo Aguesse, « Qui est Papacito, le youtubeur d’extrême droite à l’origine des menaces contre un maire du Tarn-et-Garonne ? », Le Parisien, 5 juin 2023 (consulté le 13 décembre 2023).
  59. Fabien Gil, « FDP de la mode T1 Enculés, va ! », sur Planète BD, 5 avril 2018.
  60. François Xavier, « Marsault & Papacito dézinguent l'air du temps », sur L'Internaute, 11 juin 2018.
  61. « Expérience de mort imminente - Papacito », sur Babelio (consulté le 17 mars 2024)
  62. « Siècle furieux | Editions Magnus », sur editionsmagnus.fr (consulté le 17 mars 2024)
  63. Nicolas Le Hors, « « La Furia », la nouvelle revue de Papacito, Marsault et Obertone », sur Valeurs actuelles, 16 novembre 2021
  64. Maxime Macé et Pierre Plottu, « «La Furia», nouveau magazine pour regarder les choses en faf », sur Libération, 23 décembre 2021
  65. « La justice des gros flingues », 21 juin 2013 (consulté le 13 décembre).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes