Pierre Grelot (théologien)

Pierre Grelotune illustration sous licence libre serait bienvenueBiographie
Naissance 6 février 1917
13e arrondissement de Paris
Décès 22 juin 2009 (à 92 ans)
Orléans
Nom de naissance Pierre Ferdinand Louis Grelot
Nationalité française
Activités Théologien, prêtre, prêtre chrétien, prêtre catholique, professeur d'université

Pierre Grelot est né à Paris le 6 février 1917 et mort à Orléans le 22 juin 2009. Prêtre du diocèse d'Orléans, exégète et théologien, il était un spécialiste reconnu des écrits et des langues bibliques.

Biographie

Ancien élève de l'école Saint-Louis à Montargis, ordonné prêtre en 1941, il devient professeur au séminaire d'Orléans, puis à l’Institut catholique de Paris jusqu'en 1983. En 1985 il devient professeur honoraire de l'Institut.

Il soutient sa thèse en 1949 sur Exégèse littérale, exégèse spirituelle : essai sur la genèse de l'exégèse biblique. Il participe grandement au renouveau biblique français par ses talents pédagogiques autant que scientifiques dans son Introduction aux Livres Saints et ses Pages bibliques, tous deux publiés en 1954, plusieurs fois réédités et traduits. Son érudition inclut une excellente connaissance de l'araméen.

Il devient un conseiller apprécié de la conférence des évêques de France, et est membre de la Commission biblique pontificale de 1972 à 1983.

Il participe en 1998 à l'émission d'ARTE Corpus Christi.

En 2007, le cardinal Joseph Ratzinger, pape Benoît XVI, le cite dans son livre Jésus de Nazareth.

Débats

Tenant déterminé de la datation tardive des écrits du Nouveau Testament, il s'oppose, avec vigueur, aux partisans des datations proches, à Claude Tresmontant en 1984, Jean Carmignac en 1986, Philippe Rolland en 2003.

Son livre Un Jésus de comédie, augmenté de Un Paul de farce est une sévère critique contre deux ouvrages de Gerald Messadié, L'Homme qui devint dieu (2 vol.) et L' Incendiaire. Vie de Saul.

Publications

Notes et références

  1. Relevé des fichiers de l'Insee
  2. Association des anciens élèves de l'école Saint-Louis de Montargis.
  3. Analyse d'une citation. La citation du Jésus de Nazareth, incomplète dans l'archive, se conclut par : « Lui donner (à la mission de Pierre) pour origine une apparition pascale personnelle et établir ainsi un parallèle exact avec la mission de Paul est, du point de vue même de l'acquis du Nouveau Testament, purement et simplement irrecevable. » Joseph Ratzinger, Benoît XVI, Jésus de Nazareth, Champs essais, 2007, p. 325.
  4. Évangiles et tradition apostolique. Réflexions sur un certain « Christ hébreu », op.cité.
  5. L'origine des Évangiles. Controverse avec J. Carmignac, op.cité.
  6. dans la revue Esprit et Vie, no 74, janvier 2003.
  7. Émile Poulat, « Grelot (Pierre) Un Jésus de comédie. Augmenté d'un Paul de farce  », Archives de sciences sociales des religions, vol. 76,‎ 1991, p. 263.

Bibliographie

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes