Six morceaux pour piano (Tchaïkovski, op. 51)

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer Article connexe : Liste des œuvres de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Six morceaux pour piano Op. 51
Image illustrative de l’article Six morceaux pour piano (Tchaïkovski, op. 51)
Première page de la partition manuscrite.
Genre Musique pour piano
Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
Durée approximative env. 30 minutes
Dates de composition Août et septembre 1882
Dédicataire Mariya Kondratyeva
Anna Davydova
Anna Merkling
Natalya Plesskaya
Vera Rimskaya-Korsakova
Emma Genton
Commanditaire Nikolaï Bernard puis Piotr Jurgenson
Partition autographe Musée National Russe de la Musique à Moscou
  1. Valse de salon en la♭ majeur
  2. Polka peu dansante en si mineur
  3. Menuetto scherzoso en mi♭ majeur
  4. Natha-Valse en la majeur
  5. Romance en fa majeur
  6. Valse sentimentale en fa mineur

Les Six morceaux pour piano, op. 51, de Piotr Ilitch Tchaïkovski furent composés entre fin août et début septembre 1882.

Structure

Numéro Titre Tempo Tonalité Nombre de mesures
1 Valse de salon Allegro la♭ majeur 342
2 Polka peu dansante Allegro moderato si mineur 183
3 Menuetto scherzoso Moderato assai mi♭ majeur 203
4 Natha-Valse Moderato la majeur 173
5 Romance Andante cantabile fa majeur 124
6 Valse sentimentale Tempo di Valse fa mineur 201

Une représentation complète des six pièces dure environ 30 minutes.

Composition

L'idée de composer ces pièces pour piano est venue de Nikolaï Bernard, rédacteur en chef de la revue musicale Nuvellist (Нувеллист) de Saint-Pétersbourg. En janvier 1882, Bernard envoie une lettre à Tchaïkovski lui demandant d'écrire pour Nuvellist, « à la demande des souscripteurs », six pièces pour piano. Si le compositeur acceptait, quatre d'entre elles devaient porter le titre de Nocturne, Rêves, Valse de salon et Danse russe. Cependant, Tchaïkovski était lié par un accord avec son éditeur, qui donnait à Piotr Jurgenson le droit de premier refus de publier les œuvres du compositeur. L'écriture des pièces pour Nuvellist aurait été contraire aux termes de l'accord.

Piotr Jurgenson exprime alors sa volonté de publier les pièces pour piano et demande au compositeur de les écrire pour sa maison d'édition. Tchaïkovski considère la proposition de Jurgenson comme une tentative de lui refuser des revenus de la part d'autres maisons d'éditions et décline donc la commande. Le 1er février 1882, le compositeur écrit : « J'obéirai à votre interdiction et j'écrirai à Bernard un refus courtois — car je considère que, de votre point de vue, vous étiez tout à fait dans vos droits et que vos arguments sont solides. Néanmoins, je pense que c'est plutôt dommage ». Jurgenson lui répond : « Vous m'avez récemment déclaré combien vous aviez profité de me vendre pas moins de 6, 12, 24 pièces pour piano… Naturellement, je ne voudrais pas que votre muse ne soit éveillée uniquement pour des raisons financières ». Mais le 23 février, Jurgenson réitère sa demande de pièces pour piano.

Cependant, Tchaïkovski est maintenant occupé à d'autres travaux, et retarde la composition des pièces. Le 19 juillet, Jurgenson lui rappelle encore : « Tu n'as pas oublié ma commande de pièces pour piano ? Les frères Jurgenson les attendent sans faute ».

Tchaïkovski ne remplit sa commande qu'entre fin août et début septembre. Le 10 septembre, il écrit à Modeste Tchaïkovski, énumérant tous les travaux qu'il a réalisé cet été-là, y compris « 6 pièces pour piano, qui ont été commandées par les deux frères Jurgenson ». Le 15 septembre, il informe Piotr Jurgenson : « L'autre jour, vous avez anticipé ma surprise, sous la forme de 6 pièces pour piano, que je viens de livrer au monde. Je ne les aurais pas écrites si Osip Ivanovich ne m'avait pas encouragé à le faire ».

Parmi les titres suggérés par Nikolaï Bernard, Tchaïkovski n'en retint qu'un, Valse de Salon, qui fut publié comme premier numéro.

Publication

Toutes les pièces furent publiées par Piotr Jurgenson en novembre 1882.

En 1949, l'ensemble complet des Six morceaux pour piano, op. 51, fut publié dans le volume 53 de l'ouvrage Complete Collected Works de Tchaïkovski, édité par Anatoli Drozdov.

Partitions

Les partitions manuscrites des Six morceaux pour piano, op. 51, sont conservées au Musée National Russe de la Musique à Moscou (KP 1200. Fonds 88. No. 117).

Dédicaces

Le compositeur dédie chacun des Six morceaux de l'opus 51 à une personne différente :

  1. Valse de salon à Maria Sergeievna Kondratieva
  2. Polka peu dansante à sa nièce Anna Davydova
  3. Menuetto scherzoso à sa cousine Anna Merkling
  4. Natha-Valse à Natalia Plesskaïa
  5. Romance à sa nièce Vera Rimskaïa-Korsakova
  6. Valse sentimentale à Emma Genton

Adaptations

La pièce no 4 est une version révisée de la Nathalie-Valse écrite en 1878. En 1882, le compositeur réécrit et prolonge cette valse, en changeant le titre en Natha-Valse, lui donnant un style virtuose plus adapté au concert.

La pièce no 6, la plus connue des Six morceaux de l'opus 51, a très souvent fait l'objet d'adaptations pour d'autres instruments, notamment pour orchestre et violon.

Musicographie

Partitions

Vidéos

Notes et références

Notes

  1. Sur la partition manuscrite, la pièce no 4 s'intitule à l'origine Valse pour danser, avec l'indication de tempo marquée « Tempo di Valse. Allegro. »
  2. Épouse de Nikolaï Kondratiev, ami du compositeur.
  3. Troisième fille d'Alexandra Davydova, sœur du compositeur.
  4. Aînée de Piotr Petrovitch Tchaïkovski, oncle paternel du compositeur.
  5. Amie d'Alexandra Davydova, sœur du compositeur, et cousine de son époux Lev Davydov.
  6. Deuxième fille d'Alexandra Davydova, sœur du compositeur.
  7. Gouvernante des enfants de Nikolaï Kondratiev, ami du compositeur.

Références

  1. (en) « Six Pieces, Op. 51 - Tchaikovsky Research », sur en.tchaikovsky-research.net
  2. Lettre de Nikolaï Bernard à Tchaïkovski écrite le 14 février 1882 — Archives du Mémorial national musée-zapovednik musical P.I. Tchaïkovski (Kline).
  3. Lettres de Tchaïkosvki à Piotr Jurgenson écrites les 14 janvier (no 1934) et 18 janvier (no 1939) 1882 et lettres de Piotr Jurgenson à Tchaïkosvki écrites les 22 janvier, 28 janvier et 6 février 1882 — Archives du Mémorial national musée-zapovednik musical P.I. Tchaïkovski (Kline).
  4. Lettre de Tchaïkosvki à Piotr Jurgenson écrite le 1 février 1882 (no 1954) — Archives du Mémorial national musée-zapovednik musical P.I. Tchaïkovski (Kline).
  5. Lettre de Piotr Jurgenson à Tchaïkosvki écrites le 14 février 1882 — Archives du Mémorial national musée-zapovednik musical P.I. Tchaïkovski (Kline).
  6. Lettre de Piotr Jurgenson à Tchaïkosvki écrite le 23 février 1882 — Archives du Mémorial national musée-zapovednik musical P.I. Tchaïkovski (Kline).
  7. Lettre de Piotr Jurgenson à Tchaïkosvki écrites le 19 juillet 1882 — Archives du Mémorial national musée-zapovednik musical P.I. Tchaïkovski (Kline).
  8. Lettres de Tchaïkosvki à son frère Modeste Tchaïkovski écrites du 10 au 13 septembre 1882 (no 2103) — Archives du Mémorial national musée-zapovednik musical P.I. Tchaïkovski (Kline).
  9. Lettre de Tchaïkosvki à Piotr Jurgenson écrite le 15 septembre 1882 (no 2108) — Archives du Mémorial national musée-zapovednik musical P.I. Tchaïkovski (Kline).
  10. (ru) « Шесть пьес Six morceaux / Чайковский: Открытый мир / Спецпроект портала Культура.рф », sur www.culture.ru

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notices