Université d'Édimbourg

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer

Cet article est une ébauche concernant une université et l’Écosse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2020).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références ».

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Université d'ÉdimbourgHistoire
Fondation 1583
Statut
Type Université publique
Nom officiel University of Edinburgh
Régime linguistique Anglais
Recteur Debora Kayembe
Membre de Groupe de Coimbra, Russell Group, ORCID (d)
Site web www.ed.ac.uk
Chiffres-clés
Étudiants 36 491 (Année 2016-2017)
Localisation
Pays Drapeau de l'Écosse Écosse
Ville Édimbourg
Géolocalisation sur la carte : Écosse
(Voir situation sur carte : Écosse)
Géolocalisation sur la carte : Édimbourg
(Voir situation sur carte : Édimbourg)

L'université d'Édimbourg (en gaélique écossais : Oilthigh Dhùn Èideann, en Scots : University o Edinburgh) est une université britannique, fondée en 1583 au cours d'une période de développement rapide de la ville d'Édimbourg. Elle est considérée comme l'une des universités les plus prestigieuses au monde ,,,,.

Après avoir compté parmi ses étudiants des inventeurs de la Révolution industrielle, elle possède plus d'étudiants que n'importe quelle université écossaise et fait partie des plus grandes universités du Royaume-Uni.

Histoire

Édifice Old College, abritant l'école de droit.

L'université a été établie par charte royale accordée par Jacques VI d'Écosse en 1582. La plupart des universités ayant été créées par bulle pontificale, cet acte était peu conforme pour l'époque. Mais les fondements de l'université d'Édimbourg se caractérisaient aussi par un financement provenant des fonds de la ville, faisant d'elle la première université citoyenne sous bien des facettes, connue sous le nom de « Tounis College ».

Elle devient la quatrième université écossaise au cours d'une période où l'Angleterre n'en possédait que deux : Oxford et Cambridge, toutes deux très importantes. Au cours du XVIIIe siècle, l'université est l'un des centres majeurs des « Lumières », avec parmi ses étudiants des innovateurs et inventeurs de la Révolution industrielle et Voltaire n'hésitait pas à qualifier Édimbourg de « foyer de génies. » Benjamin Franklin était d'avis que cette université employait « un groupe de véritables grands hommes, de plusieurs branches de la connaissance, unique entre les époques et les pays. » Thomas Jefferson jugeait que du point de vue des sciences, « aucun établissement au monde ne saurait prétendre rivaliser avec Édimbourg. » Elle reste l'un des plus importants établissements européens jusqu'à nos jours où elle se classe dans les dix meilleures universités européennes.

Facultés et départements

Département des sciences sociales et humaines (College of Humanities and Social Science)

Liste des écoles du département

Département de médecine et de médecine vétérinaire (College of Medicine and Veterinary Medicine)

Liste des écoles du département :

Station de travail ICL à l’université d'Édimbourg (début des années 1980). Départements des sciences et de l'ingénierie (College of Science and Engineering)

Classements

L'université d'Édimbourg est membre du Russell Group, qui rassemble les plus grandes universités britanniques pilotées par la recherche. C'est également l'unique université écossaise membre du Coimbra Group et du LERU à la fois : deux regroupements des meilleures universités européennes. En 2003, elle devient la première université écossaise à recevoir le label « Fairtrade » – commerce équitable.

Classement 2013

D'après le classement QS, l'université d'Edimbourg a été classée 17e au rang mondial.

Classement 2009

Selon le classement 2009 du Times Higher Education et de QS Top Universities, l'université d'Édimbourg est classée :

L'université d'Edimbourg est une des universités les plus réputées pour son niveau académique élevé et sa réputation mondiale.

Monde
2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008
QS World University Ranking en augmentation 19 en diminution 21 en stagnation 17 en augmentation 17 en diminution 21 20 en augmentation 20 23
Times Higher Education World University Ranking en augmentation 24 en augmentation 36 en diminution 39 en augmentation 32 en augmentation 36 en stagnation 40 en diminution 40 en augmentation 20 23
Academic Ranking of World Universities (Classement de Shanghai) en augmentation 41 en diminution 47 en augmentation 45 en stagnation 51 en augmentation 51 en augmentation 53 en diminution 54 en augmentation 53 en augmentation 55
Global University Ranking 17

Personnalités liées à l'université et prix

L'université compte 9 lauréats du prix Nobel depuis sa création, dont Peter C. Doherty et Alexander Fleming (médecine).

Professeurs

Voir la catégorie : Professeur à l'université d'Édimbourg.

Étudiants

Voir la catégorie : Étudiant de l'université d'Édimbourg.

Docteurs honoris causa

Voir la catégorie : Docteur honoris causa de l'université d'Édimbourg.

Administration

Voir les catégories : Chancelier de l'université d'Édimbourg et Recteur de l'université d'Édimbourg.

Notes et références

  1. « University of Edinburgh | World University Rankings | THE », Timeshighereducation.com, 13 novembre 2021 (consulté le 24 août 2022)
  2. « The University of Edinburgh Ranking UK 2022 / 2023 », Complete University Guide, 25 février 2020 (consulté le 24 août 2022)
  3. https://www.usnews.com/education/best-global-universities/university-of-edinburgh-505832
  4. « Shanghai Ranking-Universities », Shanghairanking.com (consulté le 24 août 2022)
  5. « The University of Edinburgh : Rankings, Fees & Courses Details », Top Universities, 9 juin 2020 (consulté le 24 août 2022)
  6. J. B. Morrell, « The University of Edinburgh in the Late Eighteenth Century: Its Scientific Eminence and Academic Structure », Isis, vol. 62, no 2,‎ 1971, p. 158–171 (DOI 10.1086/350728, lire en ligne, consulté le 19 août 2021)
  7. Stewart Sutherland of Houndwood, Encyclopædia Britannica (lire en ligne), « Scottish Enlightenment »
  8. (en) J. Bennett Nolan, Benjamin Franklin in Scotland and Ireland 1759 and 1771, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 1938 (ISBN 9781512805031), p. 50
  9. « From Thomas Jefferson to Dugald Stewart, 21 June 1789 », sur Founders Online (consulté le 19 août 2021)
  10. (en) « QS World University Rankings - 2009 », sur topuniversities.com.
  11. (en) Lindy Moore, « Ainslie, Charlotte Edith (1863–1960) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004 (lire en ligne Inscription nécessaire)

Annexes

Articles connexes

Lien externe