Véronique Margron

Véronique Margronune illustration sous licence libre serait bienvenueFonctions
Présidente
Conférence des religieux et religieuses de France
depuis 2016
Jean-Pierre Longeat (d)
Doyenne
Faculté de théologie d'Angers
2004-2010
Louis-Michel Renier (d)Christophe Pichon (d)
Biographie
Naissance 13 décembre 1957
Dakar
Nationalité française
Formation Institut catholique de Paris
Université catholique de l'Ouest
Institut catholique de Lille
Activités Religieuse, professeure d’université, éducatrice
Autres informations
A travaillé pour La Croix
Faculté de théologie d'Angers
La Vie
Institut catholique de Paris
Ordre religieux Sœurs de la Charité dominicaines de la Présentation (depuis 1989)
Membre de Académie catholique de France (jusqu'en 2021)
Distinction Chevalier de la Légion d'honneur‎ (2008)

Véronique Margron, née le 13 décembre 1957 à Dakar (Sénégal), est prieure provinciale des Sœurs de la charité dominicaines de la Présentation depuis 2014, théologienne moraliste et présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France depuis 2016. Elle est doyenne de la faculté de théologie de l'université catholique de l'Ouest à Angers de 2004 à 2010.

Biographie

Véronique Margron naît à Dakar en 1957, puis rentre en France en 1961, un an après l'indépendance du Sénégal. La famille s'installe à Orléans, puis Véronique Margron fait ses études de psychologie à Tours, tout en travaillant comme institutrice remplaçante. Elle réussit le concours de la protection judiciaire de la jeunesse en 1981, et travaille en tant qu'éducatrice auprès de jeunes délinquants pendant six ans. Elle se convertit au catholicisme et rejoint l'ordre dominicain en 1989.

Elle fait ses études de théologie à l'Institut catholique de Paris, où elle obtient sa licence, option théologie morale, (2e cycle) sous la direction de Xavier Thévenot (de) en 1990. Elle soutient le 8 septembre 2005 une thèse de doctorat sur travaux sur Le sentiment de solitude sous la direction de Bruno Cadoré. Elle est doyenne de la faculté de théologie catholique d'Angers de 2004 à 2010, première femme nommée doyenne d'une faculté de théologie catholique en France.

Elle écrit des chroniques dans le journal La Croix, dans le mensuel Panorama et dans l'hebdomadaire La Vie, ainsi qu'à l'antenne de la Radio chrétienne francophone. Elle est également conseillère à la rédaction de la revue Études.

Elle est élue présidente des congrégations religieuses de France (Corref) en 2016, et réélue pour quatre ans en 2021. Le Corref a contribué, avec la Conférence des évêques de France, à la mise en place de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église (Ciase), qui a rendu le « rapport Sauvé ».

Publications

En tant qu'auteur

En tant que préfacier

Distinctions

Références

  1. Solenn de Royer, « Véronique Margron : « J’ai toujours eu conscience que le désir de vivre n’allait pas de soi » », Le Monde,‎ 30 janvier 2022 (lire en ligne, consulté le 30 janvier 2022).
  2. Cécile Chambraud, « Véronique Margron, le visage compatissant de l’Église catholique », Le Monde.fr,‎ 13 octobre 2021 (lire en ligne, consulté le 14 octobre 2021).
  3. « Véronique Margron, l'écoute chevillée au corps », sur France Culture, 7 janvier 2022 (consulté le 30 janvier 2022).
  4. Sixtine Chartier, « Les congrégations religieuses de France créent une commission de réparation pour les victimes de violences sexuelles », La Vie,‎ 19 novembre 2021 (lire en ligne, consulté le 30 janvier 2022).

Annexes

Liens externes