Encyclique

Cet article est une ébauche concernant le Vatican.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le pape Benoît XIV, considéré comme l'auteur de la première encyclique

Une encyclique (en latin encyclia, de l'adjectif grec ἐγκύκλιος / enkuklios d'après κύκλος / kuklos, « cercle ») est une lettre adressée par un ou des évêque(s) à tous les évêques d'une région ou du monde, ou à l'ensemble des fidèles, ou alors au monde entier.

L'Église orthodoxe, l'Église catholique et l'Église d'Angleterre font usage des encycliques.

Définition

À l'origine, le terme très générique encyclique (qu'on pourrait traduire par « circulaire ») désigne la correspondance échangée par les évêques et les archevêques. Elle désigne ensuite n'importe quelle lettre envoyée spécifiquement par le pape.

On considère généralement que la première encyclique, au sens moderne, est celle de Benoît XIV, Ubi Primum, sous-titrée Epistola encyclica et commonittoria ad omnes episcopos (Lettre encyclique et comminatoire, adressée à tous les évêques), du 3 décembre 1740.

Dans l'Église catholique romaine

Article détaillé : Liste des encycliques papales.

Au XXIe siècle, l'encyclique, a pris un sens spécialisé qui la différencie des brefs, bulles — qui présupposaient que le pape était juge ou dispensait des faveurs — et autres documents pontificaux.

On nomme une encyclique d'après les premiers mots du texte latin. Il existe cependant des exceptions au recours au latin, par exemple :

Dans l'Église orthodoxe

Dans l'Église anglicane

Notes et références

  1. L'événement Vatican 2, J.W. O'Malley p. 82 / Lessius 2008

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie complémentaire

Banqes de données